Dans les moult ramifications des composants pour hardeux des transistors, nous n’assistons que très rarement à l’arrivée de petits nouveaux. En effet, étant donné la concurrence déjà existante sur bon nombre de marchés — regardez par exemple du côté des souris ou des boîtiers, où des firmes déjà présentes sur un autre segment se sont amusées à fourcher leur truffe histoire de récolter quelques biftons supplémentaires. Or, voilà qu’un petit nouveau nommé Cooling Factor s’est monté en 2021. Plutôt étrange de commencer une entreprise en pleine crise COVID, mais il faut dire que la demande était grande ! Taiwanaise, la boite produit en Chine (Dongguan très exactement) l’intégralité de son catalogue, pour le moment restreint à deux ventirads et un moulin. Attrayant ? Allons voir cela de plus près... sachant que ni prix ni dates de disponibilités ne sont encore annoncés : nous vous aurons prévenus !

 

Par ici pour le sith site officiel !
 
Pour commencer, passons du côté des moulins. L’unique référence se nomme CFW120M, également déclinée en version RGB (adressable, 5 V) sous le patronyme CFW120MR. Avec 9 pales, 120 mm de longueur, une masse de 160 g et un flux de 53,60 CFM, le bousin a de quoi renouveler sérieusement l’air de votre machine, à condition de supporter les 30,8 dBA que cela occasionne — il faut dire que le moulinage entre 500 et 1700 tours par minute n’aide pas. Si jamais vous souhaitez le raccorder à un radiateur, la pression statique affiche 1,43 mm d’eau : pas vraiment du plus efficace pour ce type d’usage. Notez tout de même la présence de pad en caoutchouc anti-vibration et de ce qui ressemble à 8 zones d’éclairages individuelles pour la version licornesque.
 
cooling factor cfw120m
 
 
La visite continue avec le CFM2663 (R) : un ventirad on ne peut plus classique, format tower, équipé du ventilateur vu plus haut — la version normale pour le bousin terne, et la RGB pour la version licornesque. Avec un total de 4 caloducs reliés à une base en cuivre, il ne faudra probablement pas trop en demander au niveau des performances bien que le tout soit donné pour dissiper 150 W et plus. Cependant son empâtement contenu (148 mm de haut, 140 mm de long et 76 mm de large), son système de fixation rapide, son design symétrique pratique pour libérer les slots RAM et sa compatibilité  LGA20xx, LGA115x, LGA1200, LGA1700 et AM4 en font un candidat de choix pour un PC de joueur moyenne gamme ; encore faut-il que la tarification suive.
 
cooling factor cfm3952
 
 
Enfin, le dernier et le plus gros des produits de Cooling Factor est le CFM3952 (R). L’histoire se répète avec une version intégrant des CFW120M et l’autre des CFW120MR selon votre préférence de LED, mais l’essentiel se situe plutôt dans sa conception de type sandwich, ou dual towers. En effet, deux structures ressemblant très fortement au corps du CFM2663 (4 caloducs chacun, base en cuivre) sont montées côte à côte, laissant tout juste l’espace pour un moulin de 120 mm au milieu. Rajoutez un autre de ces moulins en aspiration ou en extraction selon votre bon vouloir, et voilà comme ingéniérer une solution de refroidissement calibrée pour 210 W et plus. Tout cela demeure à vérifier en test, mais est plutôt de bon augure pour la firme ; à voir ce qu’il en est de la qualité de fabrication, performance et durée dans le temps en situation réelle !
 
cooling factor cfm3952
 
Un poil avant ?

Les NUC classiques Alder Lake arrivent chez ASRock

Un peu plus tard ...

Antec DF800 FLUX : la même chose qu'avant, mais en pas pareil

Chez Cooling Factor, on est certes jeunes, mais on a du matériel !

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
1 pauvre ragot
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !