La prochaine génération de mémoire DRAM ne devrait pas tarder, mais nous nous souvenons que Samsung a décidé que la priorité reviendrait au marché mobile avant celui des machines fixes. La situation est bien compréhensible en soi, puisqu'il est rare d'exploiter déjà l’intégralité de la bande passante sur la DDR4 pour la majorité des gens, et que les avantages en consommation de cette nouvelle génération sont primordiaux pour les smartphones du coréen. Mais il n'est pas tout seul dans cette course, puisque SK Hynix a décidé de sortir du placard et de montrer qu'il  est aussi capable de passer à la nouvelle génération, en annonçant qu'il débute la production en masse de puces DDR5, en ne précisant pas pour quel support cependant. Mais il y a deux points intéressants ici : le fabricant nous donne des détails techniques, ainsi que des précisions sur les marchés visés.

 

les avatanges de la DDR5 selon SK Hynix [cliquer pour agrandir]

 

Clairement le fabricant n'y va pas par quatre chemins et annonce cette génération comme une innovation majeure pour l'évolution des domaines tendances - AI, véhicules automatiques, cloud... - notamment grâce aux gains en bande passante et en densité possible. Il faut rappeler que si Samsung dispose de ses propres intérêts pour les smartphones, d'autres domaines de l'informatique professionnelle ont des besoins forts en bande passante et consommation. Le gain sur le rapport performance/puissance permet aux datacenters de devenir plus efficaces, un domaine où la consommation en énergie devient de plus en plus critique.

 

Ainsi, le boost de 38 % de bande passante - qui passe à 38,4 Go/s sur la DDR5 - pour un gain de 100 mV sur l'alimentation permet de fournir des barrettes plus rapides à une température plus faible. Autre point intéressant, la correction des erreurs est intégrée et plus efficace, ce qui améliore globalement l'efficacité. Dernier gros point : la densité peut être doublée, ce qui signifie plus de RAM sur une seule barrette. Le fabricant commence la production pour prévoir un marché très fort dès 2021. À la vue des dernières sorties CPU, il faudra probablement attendre Zen 4 ou Intel en 10 nm pour en profiter, à moins que des surprises ne se fassent chez l'un ou l'autre. Surtout que si les plateformes de serveurs doivent en profiter, c'est qu'il y a probablement une architecture qui est prévue rapidement avec cette génération cinquième du nom. (source : SK Hynix)

 

qui veut de la ram en masse cdh

 La future génération de DRAM est en marche, avec SK Hynix qui refuse de laisser toute la gloire à Samsung... 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 3 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !