Bien qu'AMD semble reprendre les devants du marché des CPU grand public grâce à son architecture Zen, le chemin à parcourir pour dépasser Intel et ses CPU Xeon dans le milieu industriel est encore très long. En effet, les bleus jouissent d'un écosystème bien ancré et d'un renouvellement lent des serveurs, et malgré les soucis causés par Spectre et Meltdown, le fondeur est loin encore de se faire voler la première place du podium. Pour couronner le tout, si le 10 nm pour desktop met un temps fou à venir, les évolutions architecturales sont sur le point d'arriver pour les Xeons. 

 

En effet, la famille Sapphire Rapids arrive à grand pas, et elle sera signée d'un renouveau pour les serveurs utilisant des CPU bleus. Car Intel va commencer à sortir tout son arsenal de R&D issu de ses laboratoires, proposant les dernières technologies : DDR5, PCIe 5.0 et CXL 1.1. Toutefois il manquait un dernier prétendant dans la pointe du traitement des données : les futurs Xeon seront capables d'exploiter de la mémoire HBM, jusque là réservée aux GPU, accélérateur et FPGA. Cela permettra la création de CPU permettant un traitement d'information optimisé pour le Big Data ou le Machine Learning, et qui se combine plutôt bien avec l'évolution des protocoles d'interconnexion. Intel pourrait donc bien se bouger à nouveau, toutefois pour le monde professionnel déjà. (source : TechPowerUp)

 

intel back in game cdh


Un poil avant ?

Jonsbo V9 : un boitier mini-ITX qui en fait un peu plus

Un peu plus tard ...

Hard du Hard • TDP et consommation, entre technologie et entourloupe

 Intel confirme le support de la mémoire HBM sur ses processeurs Xeon Sapphire Rapids pour répondre aux besoins les plus exigeants...  

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 3 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !