Après la sortie officielle tant attendue des Coffee Lake desktop jeudi dernier, nous avons eu une drôle de surprise. En effet, lors de notre test sur la seconde carte mère (retardé par un incident de livraison), nous avons eu la surprise de voir des performances en baisse de quelques pourcents, suffisamment pour ne pas être due à une simple erreur de mesure.

 

La carte mère ne jouant plus depuis longtemps un rôle important dans les performances fournies par le processeur (exception faite des surcadençages extrêmes), cette différence devait venir d'un paramètre interne au CPU mais réglé par la carte mère. Finalement, l'Uncore s'est retrouvé coupable, avec une option d'overclocking automatique sur notre première carte de test, de marque ASUS.

 

Il semblerait cependant que le problème soit plus grave que cela : Hfr s'est retrouvé dans une situation identique, et a cherché à répondre à la question en apparence simple : "Quelle est la fréquence du L3 ?". La réponse d'Intel fut laconique : "[ils] ne communiquaient que les fréquences de base et turbo sur un cœur, et ne communiquaient plus d'autres fréquences comme le turbo multi core", exit donc toute autre spécification technique. La même chose se produit également chez ExtremTech, et parallèlement quelque chose de louche se présente du côté de Tom's Hardware.

 

intel coffee lake frequencies

Fréquences mesurées par AnandTech sur une GIGABYTE Z370 Gaming 7

 

Cela est plus inquiétant qu'il n'y parait. Bien qu'à première vue, le seul effet visible est une hausse des performances selon la carte mère utilisée, des conséquences plus noires sont possibles. D'un point de vue commercial, tous les processeurs sont vendus comme identiques les uns des autres, et donc capables du fournir en sortie d'usine des performances égales (hors overclocking). Or ce flou maintenu par Intel est grandement exploité par certains constructeurs, activant des options d'overclocking ne respectant pas cette fois-ci les normes (notamment en ce qui concerne la tension d'alimentation). Ces conséquences peuvent aller jusqu'à une instabilité système sous forte charge, bien que cela dépende de votre malchance à la silicon lottery. Dans la même veine, rien n'est dit ni sur la durée de vie des CPU dans ces conditions, bien que l'expérience ait souvent montré une différence imperceptible lors d'OC de ce niveau ; ni sur le dégagement thermique dans ces conditions, qui peut allègrement dépasser le TDP annoncé à 95W (de manière prévisible, deux coeurs supplémentaires et une fréquence en hausse ne pouvant tenir dans seulement 4W...). Il est inutile de préciser qu'une course à la fréquence dirigée par les mobales serait donc sans aucun doute néfaste pour le consommateur.

 

Le dernier souci est moins apparent. Soulevé par ExtremeTech, il se trouve que la carte mère envoie justement les informations et statistiques nécessaires au CPU pour activer sous certaines conditions le Boost, par exemple sa température, consommation et charge de travail. Lorsque le processeur change d'état, cela modifie bon nombre de ces paramètres ; et pour éviter un effet de yo-yo contre-productif, il est nécessaire à la carte mère de connaître avec précision la fréquence, ce qui est impossible sans la communication d'une valeur précise. Un comportement de baisse de fréquence sous Boost a même déjà été observé, ce qui est l'opposé de la fonction principale.

 

Intel ayant déjà communiqué sur cette affaire, il est peu probable de voir le géant bleu faire machine arrière à ce sujet. Méfiance donc si vous montez un Coffee Lake, autant au niveau du refroidissement que des options du BIOS !

 

intel coffee lake box

Le choix de la carte mère doit-il vraiment influer sur les performances stock de votre bébé ?

 La fréquence maximale atteinte par tous les cœurs est désormais secrète : qu'est-ce que cela change concrètement ? 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 15 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
Les pratiques louche sont souvent sujettes à débats... Mouvementésouverts aux ragoteurs logués

 

Test • GeFORCE GTX 1070 Ti

Tueuse de VEGA ?   En mai 2016, NVIDIA lançait son architecture Pascal destinée aux joueurs via un premier GPU, alias GP104. Deux cartes graphiques furent c...

 

Test • RADEON RX VEGA 56

Un VEGA 10 plus pertinent ?   Après avoir laissé NVIDIA seul maître du segment haut de gamme pendant près de 15 mois, AMD a enfin lancé mi-août son nouv...

 

Test • Intel Z370 / Core i7-8700K / i5-8400 / i3-8350K

Coffee Lake, l'anti Ryzen d'Intel ?   Durant les années 2000 et consécutivement à l'échec de Netburst, Intel a mis en place la stratégie du Tick Tock, co...