COMPTOIR

Mediatek avait été le premier à faire une démo de sa future première puce Filogic compatible Wi-Fi 7, et entre-temps, Qualcomm avait aussi donné plus de détails sur ses futures puces maison pour les appareils mobiles, mais Broadcom est allé encore plus loin cette semaine en dévoilant d'emblée un portfolio complet de puces Wi-Fi 7 pour points d'accès et appareils clients ! Contre toute attente, 2022 pourrait ainsi déjà nous donner un avant-gout du Wi-Fi 7, quand bien même ses spécifications définitives pourraient ne pas être ratifiées avant 2023/2024, tandis que les premiers appareils pouvant l'exploiter n’étaient jusqu'à présent pas pressentis avant 2023.

 

Bref, tout porte à croire que l'industrie est bien pressée à faire avancer les choses avec le réseau sans-fil (et puis ce sera aussi un argument commercial pour inviter au renouvellement, ne nous leurrons pas), alors qu'on vient à peine d'accueillir Wi-Fi 6 (802.11ax) et Wi-Fi 6E. Il faut dire le travail autour du standard 802.11be avait déjà commencé en 2019, standard que nous autres consommateurs connaitront donc un jour normalement avant tout sous le nom de Wi-Fi 7 dans le commerce. Par ici pour un petit rappel des avancées principales prévues. Et voici donc enfin les puces 100 % conformes à la future norme IEEE et WFA déjà prévues chez Broadcom pour équiper les points d'accès du futur et dont l'échantillonnage pour la clientèle est apparemment déjà en progrès : 

 

Broadcom catalogue Wi-Fi 7 BCM4398BCM67263BCM6726BCMN43740BCMN43720
Marché ciblé Appareils mobiles (smartphones, casques AR/VR, etc.) Points d'accès réseau domestique Points d'accès réseau pros
Bande d'opération 2,4 GHz ou 5 GHz ou 6 GHz
Nombre de flux 2 4 2
Largeur maximale du canal 320 MHz 320 MHz 160 MHz 320 MHz 160 MHz
Taux de transfert 6,05 Gb/s 11,5 Gb/s 5,75 Gb/s 11,5 Gb/s 2,88 Gb/s
Autre(s) ?

Support 4K-QAM et MLO (Multi-Link Operation)

Fonctionnement low-latency (- de 1 ms sur une bande 6 GHz peu encombrée, entre 5 à 10 ms sur 5 et 6 GHz en situation très encombrée)

Bluetooth 5.2

Support service AFC (Automated Frequency Coordination) avec code Open AFC pour prévenir les interférences avec le spectre des 6 GHz (Broadcom et la Wi-Fi Alliance ont demandé une licence pour devenir opérateurs AFC)

Support 4K-QAM et MLO (Multi-Link Operation)

Page Produit pour avoir encore plus de détails BCM4398 BCM67263/BCM6726

BCMN43740/BCMN43720

 

Pour accompagner tout ceci, Broadcom proposera aussi son nouveau design de référence de routeur Wi-Fi 7 avec son nouveau processeur réseau BCM4916, un SoC Arm v8 quad-core intégrant pleins de belles choses. Pour finir, on vous laisse donc découvrir la configuration de référence avec laquelle les futurs clients pourront jouer pour concevoir leurs produits et le diagramme de ce SoC custom de chez Broadcom avec 64 Ko de cache L1, 1 Mo de cache L2, une capacité à effectuer 24K DMIPS et dont on ne connait malheureusement pas encore les fréquences exactes de fonctionnement, mais qui semble se positionner entre les performances d'un Cortex-A53 et d'un Cortex-A57 : 

 

broadcom wi-fi7, le design de référence [cliquer pour agrandir]

Le design de référence proposé par le constructeur. Ouf, Broadcom n'a pas oublié la gestion des LED RGB ! Mais relevons aussi qu'une place importante sera réservée à l'Ethernet 2.5G et 10G, tant mieux ! Bien entendu, libre aux constructeurs de configurer tout ça comme ils l'entendent au sein de leurs futurs produits.

 

Le diagramme du SoC en question [cliquer pour agrandir]

Un poil avant ?

L'un des plus grands forums de hackeurs est tombé !

Un peu plus tard ...

L'Unreal Engine 5 benché via City Sample

Ça continue à avancer sur le Wi-Fi 7, cette fois-ci chez Broadcom, qui a déjà un catalogue complet de puces à proposer !

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 3 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !