Il n'y a pas que les voitures ou le hardware de PC qui souffrent du manque de semiconducteur, certains produits consommables également, et plus précisément des cartouches d'encres et des toners ! Cela fait des années maintenant que la plupart des constructeurs d'imprimantes intègrent de petites puces dans leurs consommables maison. Pour quoi faire ? L'argument généralement avancé est que ça permet d'améliorer la qualité et les performances de l'équipement, de profiter d'une meilleure expérience et de protéger l'imprimante des contrefaçons, du piratage et des cartouches non officielles... Par exemple, c'est notamment ce qui permet de connaitre le niveau d'encre d'une cartouche, ce qui est bien entendu assez utile.

En pratique, il s'agit aussi d'un véritable DRM hardware permettant d'authentifier le produit consommable et qui fera souvent tout pour vous mener la vie dure, presque par tous les moyens possibles et imaginables, si vous avez l'audace d'installer autre chose qu'une recharge officielle et son "or noir". En somme, l'objectif premier est bien de protéger une source cruciale d'un revenu constant.

 

Mais il se trouve que les constructeurs d'imprimantes aussi ne sont pas épargnés par la pénurie de semiconducteurs, enfin au moins l'un d'entre eux. En effet, Canon Allemagne a fait savoir à sa clientèle, via son site officiel, qu'il a été décidé de vendre les consommables sans semiconducteur en raison de la difficulté à s'approvisionner et en attendant un retour à la normale. Il précise bien que ceci n'aura aucun impact négatif sur la qualité d'impression, mais que certaines fonctions additionnelles — en l'occurrence, telles que la détection du niveau de toner ou d'encre — peuvent ne pas fonctionner comme d'habitude. Canon mentionne aussi tous les modèles concernés par la chose, essentiellement tous de la gamme imageRUNNER, et donne pour chaque référence les instructions à suivre pour pouvoir continuer à utiliser son imprimante malgré la panique de celle-ci face à une cartouche sans DRM, qui est donc virtuellement traitée telle une « vilaine » cartouche tierce.

Assurément gênant, mais rien de dramatique non plus. Par contre, on ne sait pas pourquoi le message a uniquement été publié sur le site teuton du constructeur, il parait difficile à croire que les autres régions ne soient pas concernées. Accessoirement, il serait intéressant aussi de savoir si les autres constructeurs doivent également faire face au même problème. (Source : ArsTechnica, TheRegister)

 

canon imagerunner 1435i


Un poil avant ?

La RTX 3080 12 Gio est donc officielle, quel étrange lancement pour du haut de gamme quand même !

Un peu plus tard ...

Le PCIe 6.0 est finalisé, vers un début de carrière en 2023 ?

Les 9 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !