Pour changer un peu des overclockings classiques de configurations desktop, parlons un peu le temps de cette actualité de la drôle d'idée qu'a eu l'équipe de HKEPC, qui a cette fois tenté d'overclocker au maximum un smartphone HTC One afin d'améliorer son score sous 3DMark Ice Storm.

 

Pour ce faire, ils ont tout simplement placé le smartphone sur une godet à azote liquide, qu'ils remplissaient au fur et à mesure afin d'obtenir une température du smartphone aux alentours des -6°C ! Ils ont ainsi pu fixer la fréquence de fonctionnement du SoC Snapdragon S600 à 1728MHz lors du bench 3DMark Ice Storm, une valeur qui mérite une petite explication car elle ne semble pas bien élevée face aux 1700MHz officiellement annoncés... En réalité, les 1.7GHz avancés par HTC sont un maximum, "up to 1.7GHz", mais en fonctionnement lourd, sous un benchmark par exemple, le SoC va adapter sa fréquence automatiquement de manière à ne pas surchauffer.

 

Résultat, et malgré cette impression d'un overclocking de seulement 28MHz, le score est bien plus nette hausse qu'il n'y parait. En effet le HTC One obtient sous 3DMark Ice Storm un score de l'ordre de 10 400 points en fonctionnement normal, mais l'équipe de HKEPC est parvenue de son côté à 11 585 points soit une hausse de l'ordre de 11% liée à l'overclocking alors que, sur le papier, on pourrait croire qu'il n'y a qu'un overclocking de 1,6%... Comme quoi, la chauffe de ces puces restent un sujet majeur d'amélioration pour les générations à venir de SoC, afin que les fréquences ne jouent pas trop au yoyo lors de taches lourdes...

 

htcone_hkepc_ln2.jpg  


Un poil avant ?

Bon plan: Dead Island GOTY (Steam) à environ 4,70€ (terminé)

Un peu plus tard ...

Toshiba officialise son KIRAbook, un ultrabook QHD 2560 x 1440p

Les 18 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !