Après un Raspberry Pi 400 en guise d’ode à la grandeur passée des micro-ordinateurs des années 80, qui contenaient l’intégralité de l’unité centrale au sein du clavier, voilà que la fondation Raspberry se fend d’un nouveau modèle : le Raspberry Nico Pico. Alors que le Raspberry Zero n’est autre qu’une version plus ancienne du Pi dans un format toujours plus réduit, ce Pico cache un hardware inédit dans la gamme, pour des performances largement moins décoiffantes que ses grands frères.

 

En effet, avec un CPU dual core ARM Cortex M0+ cadencé à 133 MHz, similaire à ceux trouvables dans les claviers RGB, le SoC intégré n’est pas vraiment taillé pour la haute performance. Prénommé RP2040, ce dernier a toutefois été spécialement créé par la fondation, et comporte 264 kio de RAM, pour 16 Mio de stockage embarqué. Pas de quoi faire tourner Windows, c’est sûr, mais pour des projets orienté IoT, ce trukacalcul devrait faire l’affaire. Au niveau des interfaces supportées, ce Pico affiche de l’USB 1,1 format micro sur une prise type femelle, programmable comme hôte ou périphérique, ainsi que le traditionnel GPIO à 26 broches (comptez sur du SPI, de l’UART, de l’ADC et du PWM) dont 3 entrées analogiques ; le tout nécessitant une alimentation entre 1,8 et 5,5 V, de quoi fournir une polyvalence bienvenue.

 

 

Au vu de ces caractéristiques, vous aurez peut-être tôt fait de détourner le regard, sauf que ce bouzin, disponible dès aujourd’hui, ne coûte que la bagatelle de 4 $ chez les revendeurs officiels, et 3,50 € chez Kubii en France. Pas assez cher, mon fils ? Rien n’est moins sûr, à voir si la communauté saura tirer parti des capacités de ce petit dernier de la grande famille des framboises.

 


Un poil avant ?

L'ARCEP change de présidence, bonjour à Laure de la Raudière

Un peu plus tard ...

Soldes • Vous avez dit soldes ?

 Le plus célèbre des micro-ordinateurs se décline dans un microcontrôleur, avec - toujours ! - son prix plancher. 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 4 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !