La dernière fois qu'on avait testé un MotoGP, c'était pour vous pondre un Comptoiroscope des presets de MotoGP 18, eh bien il était temps de voir si la franchise avait évolué avec le dernier MotoGP 21. C'est encore et toujours développé par l'inénarrable sutdio italien Milestone dont les jeux de bécane sont clairement la spécialité maison. Celui-ci sort donc aujourd'hui et est ainsi le premier opus MotoGP à voir le jour sur les consoles next-gen PlayStation 5 et Xbox Series. Au programme, on nous promet monts et merveilles avec de la 4K à 60 fps via résolution dynamique, mais nous ce qu'on veut savoir, c'est ce qu'il en est sur PC.

 

 

Et pour ça, quoi de mieux qu'une RTX 2080 Gaming OC d'entrée de gamme, trouvable pour la modique somme de 12 000 euros ? Blague à part (sic), on a lancé le jeu en 4K UHD (définition 3840x2160 au format 16/9) et on l'a fait tourner un peu pour voir ce que ça donnait. Niveau graphismes, vu de loin, on constate relativement peu d'évolution vis-à-vis de la mouture 2018. À part ça, le preset Ultra est évidemment plus attrayant que le preset Faible (Low), mais rien d'anormal ici. Même topo concernant le frame rate qui s'avère généreux malgré tout, puisque la 2080 n'est que très rarement mise en défaut sur ce titre. Bref, de quoi ravir les fans de la franchise qui pourront se délecter de ce nouveau DLC jeu disponibles dans toutes les bonnes crèmeries.

 


Un poil avant ?

Deux nouvelles solutions externes FireCuda à la licorne pour les joueurs chez Seagate

Un peu plus tard ...

Un GPU à plus de 3 GHz, mais oui ma bonne dame !

 C'est le tout dernier de la franchise phare de Milestone, on regarde ce qu'il a dans le bide en 4K UHD siouplé m'sieurs dames. 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 2 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !