Trine 4 est arrivé et il a marqué un retour vers l'essence même de ce jeu : un enchantement en "2D" abandonnant la "3D" contestée de l'épisode précédent. On retrouve les personnages phare de la saga, Amadeus qui fait des étincelles avec ses mains, Pontius qui fait des étincelles avec le fer, et Zoya qui fait des étincelles avec son... cul...tissime talent de voleuse, quel esprit mal placé vous avez ! Le moteur Storm3D porte mal son nom, mais en revanche quelle souplesse de manipulation et quelle beauté des graphismes qui grouillent de détails !

 

On voudrait savoir comment ça tourne, et on se doute que ça tourne super bien. Gamegpu a fait le test et effectivement le plaisir peut être offert à toutes les bourses. En FHD, aucun intérêt de regarder en haut c'est plus que parfait. En bas, hormis la GTX 750Ti 4G qui est 25 ips, la suivante est la RX 460 4G à 34, et c'est suffisant pour ce genre de jeu. Et pourtant c'était une erreur de casting Polaris cette carte ! En WQHD, les cartes à plus de 30 ips débutent avec la RX 380X 4G, et elle n'est pas si loin que ça des GTX 970/R9 290. En UHD, c'est à partir de la GTX 1070 que ça devient bon, en dessous c'est plus compliqué ou en tout cas limite même si de nombreuses cartes restent à portée avec une différence de 2 à 3 ips.

 

Au final ce jeu reste un enchantement, une claque visuelle à l'inspiration de l'ancien temps où les jeux étaient à scrolling horizontal et 2D, et cerise sur le poulpe, il est peu gourmand !

 

trine4

 

 

 

 Trine 4 met un bon coup de trique à des jeux plus huppés mais moins féériques. Découvrez si ça pédale dans la semoule, ou si ça carbure au rhum ! 

Sur le comptoir, au même sujet

 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !