La PlayStation a eu droit à ses jeux iconiques à sa sortie, ou dans les mois qui suivirent, avec les Resident Evil ou encore Tomb Raider. Mais Abe lui a donné un autre souffle, enfin un jeu où la cervelle comptait plus que les muscles, surtout si on voulait sauver tous les Mudokons, qui portaient bien leur nom, de Rapture Farm. De plus, il y avait une grosse dose d'humour, on se souvient tous, pour ceux y ayant joué, des fameux "Viendez tous", "ohé les lopettes", ou du prout d'Abe qui faisait rire petits et grands. Il moulinait avec un moteur maison, mais depuis le retour de la saga sur PC avec New'n'Tasty il y a quelques années (le reboot de l'Odyssée d'Abe), c'est l'Unity qui officie.

 

Soulstorm, qui est le reboot de l'Exode d'Abe, est arrivé il y a deux jours, et il était temps de voir ce que ça valait. En termes de gourmandise, si les visuels montraient un jeu ayant bien été enrichi depuis les débuts d'Abe, on ne s'attend pas spécialement à un titre gourmand. Et c'est là une des forces du titre, c'est qu'il ne l'est pas tout en étant réussi. Gamegpu a fait son test, et que dire de spécial ? On va juste citer quelques chiffres clés pour comprendre la facilité de Soulstorm à mouliner sur tout type de config. En 1080p, une RX 570 tape 82 ips, une RTX 3090 en déboite 328. En UHD, une RX 580 est à 30 ips, la RTX 3090 à 138. Tout est dit dans ces quelques lignes, il ne reste plus qu'à tenter l'aventure, ou pas, mais techniquement pas d'affolement, ça va très bien tourner, surtout qu'il n'y a pas besoin de tant d'ips, ce n'est pas un FPS ou un jeu esport.

 

 


Un poil avant ?

La RX 6800 XT se fait "Noir Minuit" en édition limitée

Un peu plus tard ...

L'ARCEP finalise son outil « Ma Connexion Internet »

 Abe est de retour pour un second reboot, celui de l'Exode d'Abe. Et aime-t-il autant les Mudokons que les GPU ? 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 3 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !