COMPTOIR

×
×
×

Japan Display annonce eLEAP, une « percée » pour l'OLED
L'OLED eLEAP, par JDI
L'OLED eLEAP, par JDI
OLED eLEAP, pour quel usage ?

Le fabricant japonais de dalles, Japan Display Inc. ou JDI pour faire plus court, a annoncé ce qu'il qualifie de percée historique pour les caractéristiques de performances des écrans OLED et prenant la forme d'une nouvelle technologie pour le procédé de fabrication des dalles OLED : eLEAP (pour Environment positive, Lithography with maskless deposition, Extreme long life, low power and high luminance, Any shape Patterning)  !

Tout d'abord, celle-ci permet de se passer complètement de Fine Metal Masks (FMM), actuellement toujours la méthode principale utilisée pour l'évaporation de la matière organique lors de la production des dalles OLED, ce qui est donc une première pour l'industrie. L'absence de ce masque en métal réduira l'impact environnemental de la production étant donné qu'il sera possible de se passer d'un certain nombre de matériaux et procédés de nettoyages habituellement requis. Par conséquent, la production deviendra également plus économique, bien entendu, ce qui en retour pourrait rendre l'OLED d'autant plus accessible, du moins, espérons-le. Mais ce n'est pas tout !

 

L'OLED eLEAP, par JDI [cliquer pour agrandir]L'OLED eLEAP, par JDI [cliquer pour agrandir]

 

La nouvelle technologie devrait aussi permettre de structurer les pixels RGB beaucoup plus précisément et de manière plus flexible, étant donné que la forme et la taille de l'écran OLED ne seront plus dépendantes des FMM. Alors que la méthode conventionnelle était limitée aux substrats en verre de taille G6 (environ 1500 x 1850 mm), avec eLEAP il sera possible d'aller au-delà de G8 (soit au moins 2200 x 2500 mm), avec une plage d'application envisageable du petit écran de montre connectée à l'énorme TV de plus de 100 pouces. Grâce à la structure plus précise, selon JDI les pixels de l'OLED avec eLEAP ont une efficacité d'émission (le rapport entre la zone émettrice de lumière et surface totale du pixel, ou rapport d'ouverture) de 60 %, tandis qu'elle n'est que de 28 % avec le procédé FMM actuel. Ceci implique aussi que moins de courant sera nécessaire pour assurer la même luminosité, ce qui permettra de doubler la luminosité maximale et surtout pourrait théoriquement tripler la durée de vie de l'OLED ! JDI aurait donc réglé d'un coup deux des faiblesses de l'OLED ! Un petit pas de plus vers la mort du LCD ? 

 

OLED eLEAP, pour quel usage ? [cliquer pour agrandir]

 

Sur le papier, c'est beau ! On a envie d'y croire, les clients potentiels apparemment très intéressés et dont le nombre pourrait rapidement croitre aussi, selon JDI. Toutefois, la technologie doit évidemment encore faire ses preuves IRL, Japan Display espère pouvoir en démarrer la production pour échantillonnage au courant de l'année. Certes, il nous semble un peu prématuré de parler de « percée » alors que l'on ne sait même pas encore si les premiers échantillons hors laboratoire et issus d'une production plus volumineuse seront réellement à la hauteur... Après tout, l'on entend assez souvent parler de « grandes avancées » sans que cela donne systématiquement un résultat satisfaisant, du moins pour le consommateur. Néanmoins, on ne peut qu'espérer que ce sera bien le cas ici et que toutes ces merveilleuses promesses seront bien tenues ! (Source)

 

Un poil avant ?

GIGABYTE rappelle ses Z690i AORUS ULTRA pour cause de couacs avec son slot PCIe x16

Un peu plus tard ...

Un benchmark basé sur l'Unreal Engine 5, ça vous tente ?

Moins de matériaux, des LEDs plus efficaces, moins énergivores et plus endurantes, un impact environnemental réduit... C'est presque trop beau pour être vrai !

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 17 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !