Le bruit circule qu'Apple considérerait diversifier ses sources d'approvisionnement, notamment celles de mémoire NAND 3D, hardware indispensable si vous espérer stocker la moindre chose de façon permanente dans un appareil contemporain. En effet, le géant américain serait apparemment déjà aux prises avec des négociations avec le chinois YMTC (Yangtze Memory Technologies Co., une branche du Tsinghua Unigroup, fortement soutenu par le gouvernement et actuellement en restructuration) depuis plusieurs mois si l'on en croit les sources de Bloomberg, l'entreprise aurait même déjà commencé à expérimenter avec des échantillons de NAND du fondeur chinois.

 

ymtc ssd hitai

 

Cette volonté d'aller voir un peu ailleurs aurait été motivée en partie par le dernier incident au Japon chez KIOXIA et WD, mais aussi pour se prémunir face aux risques toujours plus importants de perturbations dans la Force à chaque étape dans la ligne d'approvisionnement. Par les temps qui courent, ce serait effectivement une décision censée et après tout, Apple fait depuis très longtemps fabriquer tous ses produits en Chine et se fournit déjà auprès des compagnies locales, comme BOE Technology Group pour les dalles des écrans, mais la grande majorité des composants provient toujours en dehors des frontières de la Chine.  

Reste à savoir si YMTC aurait réellement déjà la capacité pour se mettre au service d'un gros consommateur tel qu'Apple, le chinois est a priori encore très loin d'avoir les capacités des fondeurs concurrents comme KIOXIA, Samsung ou Micron. YMTC possède deux usines de 300 mm, mais sa capacité de production effective exacte est un mystère et on ne sait pas non plus si le fondeur sera en mesure d'effectuer une expansion rapide de ses lignes de production, en sachant qu'il est impacté par les restrictions américaines. Néanmoins, l'entreprise n'est pas tellement à la traine en matière de technologie, elle avait lancé sa NAND 3D 128 couches en 2020, sans oublier sa technologie Xtacking, le tout supporté par les solutions de Phison et Silicon Motion. 

 

En supposant que YMTC ait désormais des rendements à la hauteur et possède aussi les moyens nécessaires pour s'agrandir et suivre la cadence, bien qu'il ne risque pas de devenir un fournisseur majeur d'Apple, cela n'en resterait pas moins un grand pas en avant pour le fondeur, et par extension pour l'industrie chinoise du semiconducteur. 


Un poil avant ?

La Burst Pro de Roccat devient Air et Wireless

Un peu plus tard ...

Ryzen 7000 plus tôt que prévu ?

 Parce que ce ne sera jamais une mauvaise idée de diversifier ses sources d'approvisionnement...  

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 3 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !