Bien que le début d'année soit léger niveau travaux et installations, cela n'empêche pas les opérateurs et les autorités d'agir sur la gestion et la préparation du terrain pour 2020. Bien que la situation soit tendue après les joutes entre l'État et les collectivités territoriales, rien n'est encore totalement perdu et le combat devient de plus en plus pris au sérieux. En effet, deux députés - Laure de la Raudière (Agir) et Éric Bothorel (LREM) - ont décidé d’interpeller le gouvernement et les opérateurs sur leur implication dans le déploiement de la fibre en zone rurale. Leurs revendications sont claires : il faut que le budget soit réévalué, que le plan THD fasse l'objet d'un reporting sur comment il a été appliqué et ce qui doit être revu, ainsi que la présentation d'un objectif clair pour 2025. Des demandes qui émanent cette fois de personnes autres que des petites collectivités, à voir ce qu'il en deviendra par la suite.

 

Autre sujet du mois, les mouvements entre chaque opérateur, avec la disparition de l'un des acteurs dans les solutions fibres pour les RIP : Wibox a été avalé par Nordnet, filiale d'Orange. L'opérateur essuyait des difficultés depuis l'arrivée des grands opérateurs nationaux sur les RIP, là où il avait le plus de parts de marché à disposition. Avec seulement 17 000 abonnés en 2019, l'opérateur n'arrivait pas à suivre une concurrence qui peut jouer sur les tarifs ou les offres plus facilement, et il y a fort à parier qu'il ne risque pas d'être le seul à terme. Tant que nous sommes sur les opérateurs et installateurs alternatifs, la SNCF va commencer à promouvoir son propre réseau fibre - qui sert à relier les gares entre elles - afin d'aider les collectivités et les petits opérateurs à gagner plus de fibre. Un moyen de rentabiliser son réseau, tout en se mettant en face Orange et SFR qui sont les premiers dans ce domaine. Un pas de plus pour le déploiement de la fibre en milieu rural, qui sait ?

 

Enfin, quelques mouvements sur les RIP sont à noter. Le département de La Manche termine son déploiement physique, mais le manque d'opérateurs nationaux semble freiner l'envie des utilisateurs de s'abonner pour l'instant, avec seulement 15 000 abonnés fibres sur 82 500 locaux raccordés. Nous avons aussi Free qui fait son apparition sur le réseau Émeraude THD et devient le huitième opérateur présent sur les RIP de l'Aude. Pour l'instant limité à 4000 locaux, il est prévu au total d'avoir près de 91 000 logements et entreprises de raccordés pour la fin de 2021.

 

panier fruit cdh

Certains fruits sont de saison en ce moment, comme les bananes et les agrumes.

 Après les repas copieux de fin d'années, la opérateurs ont du mal à relancer les travaux il semblerait... 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 40 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !