Ce n'est pas parce qu'il est réduit que le format mini-ITX ne mériterait pas lui aussi son p'tit moment de grandeur, et en ce sens le boîtier Striker dévoilé par Antec est relativement tout sauf rikiki avec ses dimensions de 420 x 230 x 410 mm et son poids à vide de 7,47 kg ! Clairement construit pour les amoureux des vitrines hardware vivant dans une bulle fermée où ni la poussière ni les chats n'existent, le Striker est un boîtier de type ouvert et dont le squelette visible en aluminium n'est habillé que de quelques plaques en verre trempé de 5 mm, et une poignée de pare-chocs personnalisables en acier SPCC.

 

antec striker facade

 

Comme d'habitude, ce type de boîtier n'a pas vocation d'offrir un montage vraiment traditionnel du matériel et exploite ainsi plusieurs aspects de modularité des compartiments afin d'optimiser la compatibilité avec divers composants, sans oublier le nécessaire pour l'arrangement des câbles - ici avec un espacement réservé de 45 mm au dos du plateau de la carte mère. La carte graphique s'installera à l'avant du boîtier grâce au riser PCIe inclus (en espérant que celui-ci soit de qualité afin d'éviter les soucis avec les plus gros GPU) et sur un rack pouvant être ajusté pour s'adapter à la hauteur de la carte. Pour le GPU, il faudra compter avec une limitation en longueur de 330 mm.

 

antec striker [cliquer pour agrandir]

 

Par contre, n’espérez pas vraiment y mettre autre chose que du watercooling pour refroidir le CPU, Antec ne prend même pas la peine de spécifier une hauteur maximale pour un ventirad - qui ne pourra donc certainement n'être que low profile. En fait, tout est surtout prévu pour faciliter l'installation d'une pompe, ainsi que deux radiateurs de 240 mm à l'arrière et sur le côté - ou à défaut de deux ventilateurs de 120 mm à chaque emplacement. Pour l'alimentation, SFX ou ATX, tout en gardant à l'esprit une longueur maximale de 160 mm. Attention, le potentiel de stockage se résume en un seul rack amovible, capable d'accueillir uniquement deux SSD 2,5". Enfin, le panneau des I/O a été intégré discrètement dans l'un des piliers de la structure, et comprend le couple habituel USB 3.0 et jack audio 3,5 mm, le bouton on/off, mais aussi une prise USB 3.1 Type-C - c'est toujours bien d'y avoir pensé !

 

C'est mignon, mais à réserver à un public averti et que l'absence de filtre à poussière ne refroidit pas. L'arrivée en France du Striker n'est pas encore connue, il est disponible outre-Atlantique au tarif de 249,99$. C'est assez élevé pour un boîtier mini-ITX, mais c'est un boîtier atypique et qui vise de toute manière un public bien spécifique !

 

 

 Pour les amoureux des configurations mini-ITX et amateurs de boîtiers ouverts, Antec propose désormais son Striker !  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !