Faut-il opter pour un bloc 80PLUS platinum ?

Les blocs d'alimentation ont évolué au fil du temps, pas seulement esthétiquement, mais aussi et surtout coté électronique. L'arrivée du label 80PLUS n'y est pas vraiment étranger. Le coût des blocs dont le rendement est supérieur à 87% ayant toujours été élevé et la différence de rendement par rapport à un bloc 80PLUS bronze et supérieurs restant somme toute assez faible, peu d'arguments pouvaient justifier jusqu'à présent un tel investissement. Fort heureusement les prix ont également évolué et on peut désormais se demander si cela vaut effectivement le coût d'investir dans un bloc à très haut rendement.

 

C'est donc la question qui se sont posés nos confrères de chez Anandtech. Armés d'un protocole de test basé sur un processeur Haswell avec sa puce graphique intégrée, une carte graphique à faible consommation et une autre un peu plus gourmande orientée gaming, ils ont comparé les performances énergétiques de deux blocs de 450W à configuration égale, sur deux scénarios possibles: 24h/24, 7j/7 et 8h/j, 7j/7. Et les résultats peuvent surprendre ! En effet, pour le pire scénario possible, l'énergie consommée à la prise est réduite de 7,2% à... 27% !

Le rendement du bloc 80PLUS platinum étant 7% supérieur à celui d'un 80PLUS bronze (92% au lieu de 85 à 50% de charge, et 89% au lieu de 82% à 100%), le résultat avec la GTX780 est cohérent. En revanche, les 27% d'écart relevés pour le 4670K au repos sont largement supérieurs au résultat attendu si l'on se base sur les 8% d'écart entre les certifications à 20% de charge. Une différence qui provient probablement de la capacité du bloc retenu à maintenir un bon rendement à très faible charge, surtout en présence d'un processeur Haswell. Pour le deuxième scénario, la durée d'utilisation est réduite de 3 et même si cela représente peu sur la facture annuelle, cela reste néanmoins notable si on prend en compte la durée de vie utile d'un bloc. À titre d'info, dans le deuxième scénario la configuration équipée d'une GTX780, en charge 8 heures par jour tous les jours, permet de rentabiliser la différence de prix demandée par l'alimentation de certification supérieure, approximativement en moins de 3 ans.

 

chasseur_bourre.jpg

80% vous avez dit?

 

Si on adapte l'article au marché français, le calcul reste similaire et les résultats assez proches en terme de rendements effectifs (plus d'informations ici). Le prix de départ des blocs 80PLUS platinum présents sur le marché métropolitain représentant un investissement important à l'acquisition, marketing oblige, difficile de vous orienter vers ce dernier d'autant que les certification étant faites en 110V, certains résultats peuvent varier de manière plus marquée que dans nos savants calculs. Par contre, l'écart entre les blocs 80PLUS bronze et or n'étant que de quelques euros et le rendement de ce dernier inférieur de 2% seulement par rapport à la certification platinum, ils restent un choix très intéressant à la vue des économies réellement imputables au seul meilleur rendement du bloc.

À défaut de le gagner sur le Comptoir, les considérations sont plus que jamais bien réelles si vous souhaitez changer votre bloc qui aurait quelques rides ou si, soucieux de votre empreinte carbone, vous rêvez d'investir dans une configuration plus économe en énergie. Pour une configuration de joueur occasionnel (HD7750 mode benchmark 8h/j), les émissions de CO2 seraient ainsi réduites de 3,6Kg par an, soit 22 kilomètres roulés avec une BX ! Magique...

 

80PLUS bronze vs 80PLUS platinum chez Anandtech

Un poil avant ?

Test • GeFORCE GTX 780 Ti

Un peu plus tard ...

Un nouvel écran 27" pour Gamers chez BenQ

Les 28 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !