• Protocole

Les machines testées étant vendues "complètes" dans notre cas, nous n'apportons aucun élément ni aucune modification à la configuration initiale. Le test proposé se compose de trois étapes. Lors de la première étape, nous faisons le point sur l'environnement de la machine, avec un relevé des températures, nuisances sonores et consommation selon l'activité de celles-ci. Nous enchainons ensuite par les performances globales sur des benchmarks synthétiques histoire de jauger nos machines. On passe enfin au ludique avec un coup de 3DMark 10, suivi de trois jeux : DOTA 2, Rocket League et Apex Legends benchés pour notre plaisir et surtout lorsque les machines le supportent. Cette troisième et dernière partie se conclut par le relevé du taux d'occupation du PC lors de la lecture de vidéos 4K. Bien entendu, avant de procéder, nous nous assurons d'avoir la dernière version des logiciels, drivers et OS utilisés.

 

• L'environnement

 

 

Histoire de ne pas sombrer dans la routine, nous commençons par les nuisances sonores que génère la bestiole. Notre CUBI 10M est agréablement discret lorsqu'il n'est pas où peu sollicité. Au repos, nous relevons un peu moins de 33 dB, ce qui le rend inaudible en pratique. Lors de la lecture vidéo, le pic de nuisance atteint 41,3 dB. Nous entendons alors le boîtier souffler, sans qu'il ne soit gênant à ce stade. Lors d'une charge lourde, la petite boîte noire se fera très largement entendre. C'est qu'il en faut du souffle pour évacuer toute la chaleur.

 

La consommation est bien maitrisée. Au repos, celle du Cubi 5 10M que nous utilisons est de l'ordre de 16 W. Pour ce qui est des besoins à pleine charge, nous avons relevé 49,7 W.

 

En raison du profil de régulation, la température au repos se révèle plus élevée que celles des deux NUC que nous avons testés précédemment. Le delta de l'i3-10110U est de 20,1°C au repos. Ensuite, lors de la lecture de notre vidéo 4K, le delta du processeur grimpera à 37.1°C, d'où la charge plus importante du ventilateur. Enfin, nous grimpons à 59°C lors d'une charge important. Là, il faudra plus de souffle pour maintenir un niveau confortable dans le boîtier. En ce qui concerne l'iGPU, sa montée en température suit celle du processeur. Nous sommes à 23.1°C de delta au repos, avec un pic à 49,1°C de delta en forte charge, qui ne sera jamais dépassé. Lors de la lecture vidéo, nous relevons 45°C de delta.

 

• Quelques travaux

Pour cette seconde partie, nous effectuons quelques tâches du quotidien sur nos PC. La suite PCMARK 10 nous permet de simuler pas mal de situations et vous permettra de situer facilement la modèle qui vous intéresse, compte tenu de la popularité du benchmark. Nous effectuerons ensuite une série de petites tâches et un rendu sous Cinebench (R15 et R20), afin que vous puissiez aisément positionner les machines en test.

 

benchmark proto

 

 

 

Équipée comme il l'est, notre Cubi 5 10M est à réserver à un usage domestique. Le processeur est poussif, mais il s'acquittera des quelques tâches courantes imposées malgré tout. Ce fut déjà long avec les NUC testés précédemment, là, le Cubi 5 10M se révèle encore plus lent. Cela ne veut pas dire qu'il ne peut pas, mais il faudra s'armer de patience, où l'employer pour des tâches basiques ou ludiques (hors jeu, puisqu'il n'est pas équipé !).



Les 6 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !