• verdict

Thermaltake Commander C33 TG aRGB [cliquer pour agrandir]Il y a bien longtemps qu'un boîtier ne nous a pas laissés autant sur notre faim. Si le Commander C33 TG aRGB a des qualités, il présente tout de même quelques défauts qui ne jouent pas en sa faveur. Faisons le point :

 

Sur la qualité

Dans l'ensemble le modèle est de bonne facture. La finition est soignée, le châssis ne présente aucun coin ni arête saillante. C'est un bon point. Le design industriel fait que le modèle est recouvert d'une peinture mate granuleuse. Là encore, il n'y a aucun problème de finition, la couche est homogène et ne craint pas les rayures (n'abusez pas quand même).

 

L'assemblage par contre mériterait quelques ajustements. Si la façade est bien intégrée, le panneau vitré sur notre modèle était branlant à la sortie du carton. Après quelques minutes de manipulation, nous avons pu nous rendre compte que les vis de maintien n'étaient pas totalement serrées, la faute à un taraudage mal ajusté. Il nous a fallu forcer légèrement sur le vis pour les sortir de leur pas et plusieurs manipulations de serrage/desserrage ont permis de régler le problème. Même punition lors de la mise en place du bloc d'alimentation. Le cadre de support était difficile à visser et plusieurs manipulations ont solutionné le problème.

 

Sur l'équipement

Le boîtier arrive bien armé, mais manque de quelques agréments que l'on retrouve dans sa tranche tarifaire. On va mettre les pieds dans le plat, le Commander C33 TG aRGB n'a pas de moyen de réguler ses ventilateurs ! Les deux frontaux sont massifs et illuminés, mais se révèlent bruyants une fois en marche. Ils tourneront à pleine vitesse, sans possibilité de la réduire en cas de faible charge.

 

Les aérations, en tout cas sur le haut et le fond du boîtier, sont équipées de filtres à poussière. Vous trouverez un panneau alvéolé aimanté sur le haut et une feuille de mesh coincée dans des replis au niveau du bloc d'alimentation. L'avant possède également un système de filtration, en mousse cette fois. Tous les emplacements peuvent accueillir des radiateurs : jusqu'à 360 mm sur l'avant, 280 mm sur le dessus et 140 mm sur l'arrière. Un emplacement pour réservoir est disponible sous le compartiment (dans la grande ouverture placée devant les 200 mm), ce qui réduira l'espace disponible pour votre GPU si vous l'utilisez (310 mm au lieu de 410).

 

Les supports de stockage sont en nombre suffisant sur ce modèle. Puis nous trouvons le HUB qui ne servira qu'à la gestion de la couleur et des effets des deux 200 mm. Il est un peu rudimentaire dans sa présentation, mais fera le job pour lequel il est prévu. Si l'utilisation du bouton en façade ne vous plait pas, Thermaltake livrera deux connecteurs pour vous permettre de gérer l'éclairage depuis le logiciel de votre carte mère.

 

Nous voyons que les ouvertures du plateau de la carte mère ne sont pas protégées. C'est assez dommage puisque ça permet généralement de rendre l'agencement plus propre. Enfin, le boîtier est équipé d'un support de riser qu'il faudra acheter séparément, comme dans la majorité des cas.

 

Sur les performances !

conclusion commander c33Le modèle, nous l'avons vu, s'en sort très bien dans toutes les situations que nous lui imposons. Les températures sont très bonnes sur l'ensemble des éléments surveillés. Cependant, les ventilateurs en aspiration ne peuvent être régulés, ce qui pose quelques problèmes. Les données sont faussées lorsqu'il s'agit d'effectuer une mesure avec des ventilateurs à vitesse réduite. Ensuite, le châssis étant très ouvert et les ventilateurs bruyants, les nuisances sonores générées sont très élevées sur ce modèle, si bien que l'usage prolongé se révèle pénible sur de longues sessions. Pourtant, les deux 200 mm ne tournent qu'à 800 tpm. Nous aurions aimé autre chose qu'une connectique propriétaire histoire de pouvoir gérer nos moulins ! Ce point mérite clairement d'être modifié.

 

Sur le tarif affiché ?

Le prix du Commander C33 TG aRGB se trouve autour des 100 € en général. Au regard de l'équipement fourni, ça semble cohérent. La concurrence ne fait pas réellement mieux sur ce point. Cependant, on trouvera un boulot plus soigné sur la finition et quelques agréments de confort dans certains cas.

 

comptoir 3starsLe Commander C33 TG aRGB est efficace en termes de performances, mais ne sera pas à la hauteur de nos espérances côté bruit. Le châssis très ouvert est perméable au bruit et les deux ventilateurs de 200 mm qui l'équipent ne sont pas des plus discrets ! L'usage à la longue est rendu pénible par les nuisances causées par ces derniers. En contrepartie, ils offrent de bonnes performances et la chaleur est bien évacuée, permettant de maintenir des températures optimales tout au long de nos tests. En ce qui concerne la qualité, le modèle se montre presque à la hauteur. La qualité des plastiques et de la peinture est bonne, et dans l'ensemble la finition aussi. Seul le taraudage des pas de vis laisse à désirer sur notre exemplaire. L'équipement, abstraction faite des deux 200 mm, reste convenable. Nous disposons d'une connectique basique sur le front panel, toujours équipé de deux mini-jacks pour l'audio. La régulation est inexistante dans ce modèle. Seul le petit 120 mm arrière peut être géré. Le hub disponible à l'intérieur n'est là que pour régler l'effet et la couleur des ventilateurs en façade. La filtration est basique, attention à l'accumulation de poussière avec les deux gros ventilateurs qui soufflent à fond en permanence ! Gros point fort pour ce modèle, son volume intérieur. Il y a beaucoup de place dans le Commander C33 et de quoi installer une grosse configuration watercoolée. Toute considération faite, le Commander C33 TG aRGB reste un modèle intéressant sur le plan du volume qu'il offre et des températures qu'il est capable de maintenir. Cependant, l'absence de régulation est handicapante pour ce modèle au châssis très aéré. Les nuisances sonores sont omniprésentes et rien ne permet de les réduire en l'état. La finition perfectible, l'équipement tout juste suffisant et le prix de vente de l'ordre de la centaine d'euros sont autant de "détails" à prendre en compte lors de l'achat. À l'issue de notre test, nous quittons le Thermaltake Commander C33 TG aRGB avec 3 étoiles. Le modèle nécessite de l'investissement pour être agréable à l'usage.

 


corsair 40 noctua_40 intel_40.png Seasonic asus_40

Nous remercions naturellement nos partenaires pour la mise à disposition du matériel de test.

 

• Côté street price, ça dit quoi ?

 



Les 2 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !