• Verdict

In Win H-Frame 2.0 [cliquer pour agrandir]Nous voilà en présence d'une très belle machine que nous propose In Win pour fêter sa trentième année d'existence. Le H-Frame a bien évolué pour nous donner ce bijou d'or et d'aluminium. Mais avons-nous été convaincus par l'engin ?

 

C'est le grand luxe ?

In Win met le paquet dans sa création est soigne aussi bien les finitions que l'assemblage. L'aluminium épais est solidement maintenu, la peinture tient le choc non sans être très sensible aux diverses traces que l'on peut laisser lors des manipulations, les détails ne sont pas non plus oubliés et les panneaux en verre sont bien découpés et ajustés. Le H-Frame 2.0 est solide comme un roc.


Si les matériaux respirent le haut de gamme, sur le bundle et l'équipement nous sommes plus mitigés. Le boîtier est livré dénué de tout système de ventilation, n'a pas de baies 5.25" et dieu sait que c'est cher aux yeux de certains utilisateurs, ne propose pas de système de filtration pour la poussière et n'offre aucun équipement permettant l'installation rapide des éléments. De plus les baies de stockage, au nombre de six (seulement ?!) ne sont pas équipées de patins antivibrations. Le boîtier a le mérite d'offrir quelques agréments comme les supports amovible pour la ventilation, les tiroirs hot-swap et les grosses vis à main qui facilite l'ouverture. Côté panel, nous avons trois ports USB 3.0, contre deux dans la majorité des cas et In Win propose en plus un port USB 3.1 type C sur la façade. Le H-Frame 2.0 est également enjolivé par le traitement des panneaux en verre et l'éclairage ajustable orangé qui entoure le châssis.

 

Le point fort de ce bundle réside dans la présence d'un bloc d'alimentation haut de gamme. Le SII-1065W livré est entièrement modulaire, assorti aux couleurs du boîtier et indissociable du pack. Nous apprécions les petits plus qu'il propose, comme le maintien de la ventilation ou le port USB Fast Charge (3A). Avec ce bloc, In Win va plus loin puisqu'il s'illuminera en orange et l'on pourra apprécier les éléments interne de l'alimentation grâce aux panneaux semi-transparents qui forment sa carcasse.

 

Le H-Frame 2.0 est vaste. L'installation est alors assez facile et vous n'aurez aucun mal à y incruster du matériel de compétition, de la carte mère E-ATX, à la carte graphique XL, en passant par du gros ventirad si vous optez pour de l'air cooling.

 

In Win H-Frame 2.0Et les perfs dans tout ça ?

Les performances, nous l'avons vu, dépendront de ce que vous installerez dans votre H-Frame 2.0. Les supports de ventilation peuvent accueillir des modèles de 120mm (trois sur le dessus et un à l'arrière), mais également des radiateurs de watercooling du moment qu'il n'excède pas les 360mm de longueur et 60mm d'épaisseur. En d'autres termes, tout dépendra de vos choix. Nous avons choisi pour nos tests des ventilateurs Pure Wings 2 de chez bequiet!

 

Dans nos conditions de test, le boîtier très ouvert se révèle bruyant et on ne pouvait clairement pas s'attendre à autre chose étant donnée la particularité du châssis. Oui, il est ouvert de toutes parts ! L'avantage est que l'air circule bien. Les relevés de températures réalisés le montrent, bien que nous ayons relevé une petite faiblesse au niveau de l'aération de la carte graphique. L'absence d'un réel flux d'air direct lui a presque été fatal lorsque la ventilation était régulée. Mis à part cela, toutes les autres mesures sont excellentes.


Finalement, combien coûte-t-il ?

Asseyez-vous, prenez une grande respiration et lisez bien les quelques lignes qui suivent. L'exclusivité à un coût et pour se payer l'un des 500 exemplaires du H-Frame 2.0 que In Win diffusera, il faudra débourser 1399€. Pour les quelques personnes ayant survécu au choc, laissez-nous vous donner notre avis. Le H-Frame 2.0 est une exclusivité, un modèle produit en toute petite série destiné aux plus passionnés ou aux vrais fans de la marque. Alors oui, c'est cher, mais la qualité est au rendez-vous. Il faudra juste accepter de se délester d'un mois de salaire pour embellir sa configuration.

 

comptoir yallahIn Win nous livre a nouveau sa vision de l'exclusivité. Nous sommes loin des excès d'un H-Tower, mais la qualité des matériaux et le soin porté à cette création font du H-Frame 2.0 un châssis résolument hors normes. Comme nous avons pu le noter, nous aurions aimé voir, alimentation mise à part, un bundle plus fourni et un équipement plus riche livré avec ce modèle. Dans ce boîtier il manque de la ventilation et de quoi faciliter l'installation des éléments. Les supports de  disques durs ne sont pas équipés de patins, ce qui explique la transmission excessive des vibrations générées par les disques mécaniques. Nous n'évoquerons pas les performances en refroidissement puisque, selon que vous y installerez un watercooling ou de l'air cooling, elles varieront en fonction de vos choix. Quant au bruit, il y en aura à coup sûr, car le châssis est ouvert. Vient ensuite la question du prix de la bête. 1399€ - on le marque une nouvelle fois pour achever les survivants -, c'est une somme totalement déraisonnable que bien peu seront capables de dépenser. Le tarif de l'exclusivité. Malgré tout, le modèle est plaisant à regarder et à manipuler. Nous voyons bien tout le soin que la marque a apporté à sa conception ou au choix des matériaux et avouons-le sans honte : il a de la gueule. C'est pourquoi, à l'issue de ce dossier, nous ne noterons pas le H-Frame 2.0 de In Win, mais nous lui attribuons le coup de coeur de la rédaction parce que nous, on a kiffé la bête !

 


crucial_40.png noctua_40 intel_40.png Seasonic Silverstone asus_40

Nous remercions naturellement nos partenaires pour la mise à disposition du matériel de test.



Les 11 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !