COMPTOIR

Eh oui, techniquement ce n'est pas le premier SSD du fabricant, mais pour le savoir, il fallait retourner 9 ans en arrière ! En effet, c'était en 2013 que le fabricant avait trempé son pied dans le marché du SSD sa carte PCIe SSD ROG RAIDR Express de 120 et 240 Go, mélangeant à l'époque deux puces LSI SandForce SF-2281 et de la NAND MLC de chez Toshiba. Ah, le bon vieux temps... Visiblement, l'aventure n'avait pas été très concluante pour le fabricant et il a fallu attendre 2019 pour voir arriver un nouveau produit SSD chez ASUS, cette fois-ci externe, avec le ROG Strix Arion.

Nous sommes maintenant en 2022 et voilà qu'ASUS s'est enfin décidé à s'attaquer une nouvelle fois à ce marché - qui a tout de même bien muri entre-temps. Il faut dire qu'ASUS est aussi un peu en retard sur ses principaux concurrents taiwanais comme GIGABYTE et MSI, qui proposent déjà tous depuis un bon moment des SSD à leur image. Ce come-back chez ASUS se nommera ROG Strix SQ7 et il faut reconnaitre qu'il sera pour le moins timide.

 

asus rog strix sq7

 L'autocollant change, mais le cœur du hardware est identique à celui d'une bonne partie des SSD du marché avec du Phison E18.  

 

En effet, rien d'autre n'est prévu pour l'instant qu'un simple modèle de 1 To... C'est un peu léger, à croire qu'ASUS ne veut pas prendre trop de risque pour l'instant. Le constructeur a tout de même choisi ce qui se fait à peu près de mieux comme hardware en ce moment, avec du Phison PS5018-E18 (gravé au 12 nm) et de la NAND TLC - une solution très populaire chez les vendeurs dont le SSD n'est pas le cœur de métier et qui est généralement proposée par Phison comme kit complet avec firmware et contrôleur, impliquant peu ou pas de personnalisation. ASUS n'a pas encore donné toutes les informations sur son ROG Strix SQ7, si ce n'est qu'il a la capacité à atteindre 7000 Mo/s en lecture et 6000 Mo/s en écriture séquentielle, ce qui correspond grosso modo au reste de l'offre de SSD à base de E18 associé à un cache DDR4 et un gros cache SLC. Ni l'origine de la NAND ni sa génération ne sont mentionnées, mais ça, on ne le saura probablement jamais. Enfin, le SSD supportera également le chiffrement AES 256-bit et TCG Opal.

 

Aucun prix n'a été partagé. Un SSD de ce niveau et de cette capacité se négocie en général entre 150 et 200 €, gageons que le ROG Strix SQ7 et son autocollant ROG se trouveront plutôt dans la partie haute de cette fourchette. Le SSD aura vocation à servir pour PC et PlayStation 5, sans que l'on sache déjà où et quand ASUS a prévu de le commercialiser. 

 

Un poil avant ?

Intel VisiON • Le retour du die de Meteor Lake, cette fois-ci HD et annoté !

Un peu plus tard ...

Nous avons essayé • Razer Viper 8KHz

ASUS retente l'aventure du SSD, longtemps après le dernier essai. Que nous propose le fabricant ?

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 3 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !