En plus de pouvoir détruire un SSD peu endurant en l'espace de quelques semaines ou mois selon la capacité et d'avoir déjà très fortement contribué à une hausse des prix des plus gros disques durs, voilà que le phénomène du minage sur supports de stockage de PC — comme Chia, dont la valeur s'est toutefois bien écroulée depuis son introduction sur le marché — promet aussi une nouvelle hausse des tarifs des Solid-State Drives ! Il fallait probablement s'y attendre.... Ce n'est pas un bruit venu de n'importe où, mais de la bouche de l'un des constructeurs majeurs de contrôleurs SSD du marché, Phison.

 

Lors de l'annonce de ses derniers résultats, par ailleurs marqués par un trimestre Q1 2021 record avec un bénéfice de 60,6 millions de $ et la prévision d'un Q2 qui ne devrait pas décevoir non plus, Phison a aussi partagé son anticipation d'une hausse de 10 % des prix de la mémoire NAND au fil des prochains mois, ni plus ni moins causés par un impact du minage sur disques de stockage (notez que Chia n'est pas mentionné directement) plus fort que prévu.

En ce qui le concerne plus directement, Phison pense aussi que les livraisons de SSD seront toujours limitées par la pénurie de contrôleurs. Précisons au passage que c'est Phison qui fournit le contrôleur SSD PCIe 4.0 pour les dernières consoles, Xbox et PS5.  Rien de neuf sous le soleil de ce côté-là, puisque le constructeur n'attend pas le retour d'un équilibre entre l'approvisionnement et la demande avant un certain temps, 2022 au mieux, 2023 au pire - ce qui est d'ailleurs la conclusion à laquelle la majorité des grands acteurs de l'industrie du semiconducteur sont arrivés vis-à-vis de leurs affaires respectives, que ce soit TSMC, Intel, Nvidia ou encore AMD.

 

Pour l'anecdote, dans le cas de Chia, les SSD sont largement favorisés pour la création des « tracés » (plots), en étant généralement montés en RAID, une étape de traçage (plotting) qui implique un travail d'écriture très intense, et à ce jeu les SSD sont naturellement beaucoup plus rapides que l'alternative mécanique. Le hic, c'est que ça peut tuer un SSD grand public traditionnel plus ou moins rapidement, un seul « plot » fait environ 100 Go, mais nécessite 356 Go d'espace de stockage temporaire en sus lors de cette étape. C'est d'ailleurs pour cette raison que des fabricants comme TeamGroup se sont rapidement mis à proposer des SSD beaucoup plus endurants, exploitant de la NAND habituellement réservée aux SSD de datacenters. Considérant l'endurance de la mémoire 3D XPoint, on serait aussi bien curieux de savoir si l'expérience Chia a déjà été tentée sur Optane, mais on imagine que les prix pour ce type de stockage « pro » représentent un frein majeur. Passé la création du tracé sur SSD, celui-ci peut ensuite être stocké sur disque dur, préférablement un modèle de grande capacité. Bon, que reste-t-il à dire ? (Source : Digitimes)

 

chia vs peasants gamers cdh


Un poil avant ?

Comptoiroscope • Resident Evil Village : RTX ON baby !

Un peu plus tard ...

Une nouvelle grosse coalition du semiconducteur pour lobbyer comme jamais !

Les 29 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !