Intel avait déjà officiellement annoncé la série 670p pour succéder aux SSD 665p, c'était mi-décembre 2020 en même temps que l'introduction de sa NAND 3D 144L et d'un paquet d'autres nouveautés Optane, et même un teaser pour sa future NAND PLC. Mais à ce moment-là, le fondeur n'avait alors pas dit grand-chose des caractéristiques techniques pour son refresh de sa série de SSD à base de NAND QLC de la maison, un manque désormais comblé avec l'apparition des spécifications officielles des nouveaux engins !

 

intel 670p vs 660p anandtech

 Crédit image @Anandtech. 660p en haut, 670p en bas.

 

Intel SSDIntel SSD 660p 512 Go1 To2 To

SSD 665P 1 To

2 ToSSD 670p 512 Go1 To2 To
Contrôleur Silicon Motion SM2263 (4 canaux) Silicon Motion SM2263 (4 canaux)

Silicon Motion SM2265G

(4 canaux)

NAND Intel 64L 1024Gb 3D QLC Intel 96L 1024Gb 3D QLC Intel 144L 1Tb 3D QLC
Format M.2 2280 single-sided, PCIe 3.0 x4, NVMe 1.3, M.2 2280 single-sided, PCIe 3.0 x4, NVMe 1.3,

M.2 2280 single-sided, PCIe 3.0 x4, NVMe 1.3,

DRAM

256 Mo DDR3L

(Nanya)

256 Mo DDR3L

(Nanya)

256 Mo DDR3L-1866 (Nanya)

Lecture séquentielle

1500 Mo/s 1800 Mo/s 2000 Mo/s 2000 Mo/s 3000 Mo/s 3500 Mo/s

Écriture séquentielle

(avec caching SLC)

1000 Mo/s 1800 Mo/s 1925 Mo/s 2000 Mo/s 1600 Mo/s 2500 Mo/s 2700 Mo/s
Lecture 4Ko aléatoire, en IOPS 90K 150K  220K 160K 250K 110K 220K 310K

Écriture 4Ko aléatoire, en IOPS

(avec caching SLC)

220K 250K 250K 315K 330K 340K

Endurance /

DWPD : réécriture complète par jour

100 To

0,1 DWPD

200 To

0,1 DWPD

400 To

0,1 DWPD

300 To

0,16 DWPD

600 To

0,16 DWPD

185 To

0,2 DWPD

 

370 To

0,2 DWPD

 

740 To

0,2 DWPD

"Cache" SLC variable

min/max

6-76 Go 12-140 Go 24-280 Go 12-140 Go 24-280 Go 6-70 Go 12-140 Go 24-280 Go
Chiffrement

AES-256

Support Pyrite 1.0 et 2.0

AES-256

Support Pyrite 1.0 et 2.0

AES-256 FDE

Support Pyrite 1.0 et 2.0

MSRP (lancement)

99,99 $

199,99 $

399,99 $

~125 $ ? 89,00 $ 154,00 $ 329,00 $
Garantie 5 ans 5 ans 5 ans
Dispo 2018 Q4 2019 Q1 2020 2021

 

Les 670p embarquent donc la nouvelle NAND de dernière génération Intel et ils exploitent aussi le nouveau contrôleur SM2265 de Silicon Motion - assez identique au SM2267, l'interface PCIe 4.0 en moins, mais qui n'a pas encore été annoncé ni documenté officiellement par le constructeur. Par conséquent, les performances font un bon assez sympathique par rapport à la génération précédente et on est désormais assez loin des prestations de la première série 660p. Avec les 670p, Intel a également optimisé le fonctionnement du cache SLC dynamique, dont la taille n'a pas beaucoup changé, mais qui se décharge désormais plus rapidement, en récupérant 140 Go de capacité après une minute de repos et son intégralité dans les 5 minutes. Par conséquent, les performances du modèle 2 To (l'un des premiers testés) se sont révélées plutôt solides et lui permettent d'être l'un des modèles de SSD NVMe PCIe 3.0 le plus rapide du marché. Il ralentira évidemment sensiblement dès lors qu'il est bombardé de tâches soutenues d'écritures, mais récupérera assez rapidement. L'endurance aussi est un peu meilleure, même si elle ne parait pas bien excitante de prime abord, elle suffira plus qu'amplement à bien des usages traditionnels.

 

De ce point de vue, les SSD 670p ne seraient vraiment pas un mauvais choix, avec des performances de très bons niveaux pour un SSD QLC, sauf qu'Intel a eu la main beaucoup trop lourde avec ses tarifs conseillés, qui les mettent presque à niveau avec les 970 EVO Plus de Samsung et même des SSD NVMe PCIe 4.0 en QLC, et donc un grand nombre d'autres SSD NVMe TLC. Par exemple, les XPG Gammix S50 Lite d'ADATA et Rocket Q de Sabrent sont également des alternatives crédibles à considérer en fonction du budget. À voir si les prix en magasin se corrigeront d'eux-mêmes d'ici quelques mois et pour plus se rapprocher des prix pratiqués avec les 660p, ce qui en ferait alors une bonne affaire.  (MAJ 04/03) Déjà en magasin outre-Atlantique, les prix des SSD ont effectivement d'ores et déjà été revus à la baisse. Si cela reste assez cher pour un SSD NVMe QLC (certes, l'un des meilleurs de sa classe), les SSD 670o sont désormais à niveau avec la majorité des SSD NVMe TLC équipés de contrôleurs PCIe 3.0 avec 8 canaux et dont les performances sont équivalentes, hors endurance. 

 

Hop, un test chez Anandtech. Un autre chez Tom's US, et encore un chez StorageReview.

Un poil avant ?

Intel arrête son assurance spéciale overclocking pour CPU...

Un peu plus tard ...

Le 11700K vendu en avance s'offre un Cinebench

Les 7 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !