Déjà parmi les plus importants producteurs de semiconducteurs et développeurs de puces pour de multiples applications, Samsung compte évidemment continuer à renforcer sa position sur le marché et pourquoi pas devenir au passage le leader de l'industrie. Pour ce faire et pour correctement alimenter ses ambitions, Samsung a donc dévoilé un nouveau plan d'investissement s'étalant jusqu'en 2030, la marche à suivre pour les 12 prochaines années. Au total, ce sont $115 milliards, soit environ 103 milliards d'euros, qui seront investis entre 2019 et 2030 et distribués entre l'infrastructure de production et les départements de recherche et développement du  constructeur. Plus précisément, voici la manière dont les fonds seront alloués :

 

Samsung 2019 - 2030Par anTotal jusqu'en 2030
R&D (Semiconducteur) ~4,72 milliards € ~56,6 milliards €
Infrastructure de production ~3,9 milliards € ~46,5 milliards €
Total ~8,62 milliards € ~103,1 milliards €

 

Précisons que les sommes sont approximatives, car converties à partir de la monnaie coréenne. L'année dernière, Samsung avait déjà dépensé près  de 13,6 milliards € uniquement en recherche et développement au total, tous marchés confondus. S'engager à dépenser environ 4,72 milliards € chaque année pour la R&D en semiconducteur semble donc assez conséquent et en dit long sur les ambitions de Samsung. En parallèle, la somme annuelle allouée aux usines et lignes de production parait un peu plus modérée. Par exemple, rien que l'expansion de son usine à Hwaseong et l'équipement en matériel de production EUV - prévus pour être achevés cette année - coûteront un total de 4,12 milliards € environ. Bien sûr, il faut au moins ça pour rester dans la course face au Taïwanais TSMC qui se porte lui aussi  très bien, dépense au moins tout autant, si ce n'est un peu plus, et représente aussi le dernier concurrent sérieux dans la course à la finesse de gravure. Certes, Intel - même s'il ne produit que pour lui-même - n'est pas à oublier, néanmoins, les plans du fondeur sont toujours aussi flous et la roadmap de ce matin ne pousse pas à l'optimiste quant à sa capacité à revenir rapidement à niveau. Mais chez l'Américain aussi, les investissements planifiés sont conséquents, y compris les dépenses pour ses usines.

 

En attendant, Samsung estime que son plan d'investissement participera à la création de 15 000 emplois en R&D et en production, soit une augmentation de 5% d'ici à 2030 de sa force "ouvrière" rien que pour le marché du semiconducteur. Pour l'anecdote, en 2017 Samsung comptait près de 320 000 employés dans le monde. (Source)

 

palpatine meme samsung cestmoi memoire cdh

 Samsung planifie son avenir jusqu'en 2030 et ce qu'il fera de sous entre-temps pour rester l'un des maîtres du semiconducteur !  

Sur le comptoir, au même sujet

 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 8 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !