Les mots de passes  trop légers sont un problème récurrent depuis des années un peu partout dans le monde, par facilité, par fainéantise ou tout simplement par manque d'information, alors que bien se protéger  n'a pourtant jamais été aussi important face aux menaces virtuelles autant en matière de vie privée qu'en direction du porte-monnaie ! De l'autre côté du Manche, chez nos voisins semi-européens au moins encore jusqu'en octobre (et peut-être bien pour toujours, en fait), le NCSC - National Cyber Security Centre, une division du GCHQ britannique - a réalisé sa toute première étude baptisée "UK Cyber Survey" histoire de faire un peu le point de la toile britannique (mais pas que) avant la conférence CYBERUK 2019 et en marge de la publication par le célèbre site "Have I Been Pwned" - gérer par l'expert en sécurité Troy Hunt -  de la liste du dernier top des noms d'utilisateurs et mots de passe compromis. Le NCSC a donc fait sa propre analyse et dévoilé sa liste des mots de passe les plus courants et compromis. Et voici le résumé de leurs trouvailles !

 

annotation 2019 04 25 141914

Et on repassera pour les goûts en musique...

 

Ça fait des années, mais le constat est toujours aussi triste ! On retrouve ainsi énormément de classiques du mot passe pourri de base comme 123456(789) et qwerty, mais aussi beaucoup de prénoms (visiblement, Ashley est toujours à la mode) et des équipes de foot. Bref, la liste très complète et très longue du NCSC - entièrement visible ici - n'a vraiment rien à envier ni à faire valoir face au contenu d'autres listes publiées au fil des années par de multiples organismes de recherche, par exemple en 2010, 2012, 2015 ou  encore 2016...

D'autres trouvailles via sondage ont pourtant mis en évidence que 53% des personnes interrogées estiment déjà connaître assez bien les moyens pour se protéger convenablement en ligne des menaces virtuelles, mais 30% s'avouent apparemment peu ou pas informés à ce sujet. Enfin, seulement 15% estiment être confortables, sans surprise surtout la tranche d'âge entre 16 et 34 ans. Il reste donc beaucoup de travail à faire ! C'est d'ailleurs un point qui est encore mieux mis en évidence par la deuxième question, tournant cette fois-ci autour de la qualité de l'information sur les moyens de sécurisation, et presque la moitié considèrent ainsi que l'information à disposition est plus ou moins déroutante. Bref, le boulevard de la cyber security est encore grand ouvert, ici comme là-bas, et sans aucun doute partout ailleurs en général ! (Source)

 

 UK Cyber Survey #1 [cliquer pour agrandir]UK Cyber Survey #2 [cliquer pour agrandir]

 Le liste des mots de passe les plus utilisés et le plus souvent compromis outre-Manche, la voici ! Ouch...  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 19 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !