L'usage de NAND 3D QLC continue à se répandre rapidement chez tous les constructeurs, alors que Samsung nous présentait hier un SSD SATA à base de V-NAND QLC. Point de SATA aujourd'hui, mais une série de SSD NVMe au format M.2, un protocole connu pour ses performances habituellement supérieures à une norme SATA largement supplantée par celui-ci, et particulièrement favorisé par les constructeurs ces derniers temps. Parlons peu, parlons bien, voici donc toutes les caractéristiques techniques de la nouvelle offre d'Intel :

 

intel ssd 660p nvme m2

 

Intel SSD 660p512 Go1 To2 To
Contrôleur Silicon Motion SM2263 (4 canaux)
NAND Intel 64L 1024Gb 3D QLC
Format

M.2 2280, PCIe 3.0 x4, NVMe 1.3

conception Simple Face (compatible laptop)

DRAM 256 Mo DDR3L
Lecture séquentielle 1500 Mo/s 1800 Mo/s

Écriture séquentielle

(avec cache SLC)

1000 Mo/s 1800 Mo/s
Lecture 4kB aléatoire 90 000 IOPS 150 000 IOPS  220 000 IOPS

Écriture 4kB aléatoire

(avec cache SLC)

220 000 IOPS

Endurance

DWPD : réécriture complète par jour

100 To

0,1 DWPD

200 To

0,1 DWPD

400 To

0,1 DWPD

Cache SLC variable

min/max

6-76 Go 12-140 Go 24-280 Go
Chiffrement

AES-256

Support Pyrite 1.0 et 2.0

MSRP $ 99,99$ 199,99$ 399,99$
Garantie 5 ans

 

Dans l’ensemble, ce n'est pas trop mal, interface PCIe et protocole NVMe obliges les performances affichées sont très acceptables et digne d'un modèle d'entrée de gamme équipé de ce contrôleur 4 canaux de chez Silicon Motion. Au vu des résultats, la technologie Intelligent Dynamic SLC-Caching exploitée par Intel s’avère aussi être particulièrement efficace. Le cache s'ajustera dynamiquement dans un sens ou dans l'autre en fonction de l'espace disponible sur le disque, en sachant qu'il y aura toujours un minimum alloué selon le modèle (voir le tableau).

 

intel ssd 660p intelligent dynamic slc caching

 

Normalement, le cache SLC transférera ses données automatiquement vers la mémoire flash QLC une fois passé en idle, mais Intel a également prévu une option pour le faire manuellement (depuis SSD Optimizer, SSD Toolbox version 3.5.3) afin de pouvoir récupérer plus rapidement les performances du cache SLC après avoir effectué un bon nombre d’opérations d'écritures. Par ailleurs, les chiffres en vitesse d'écriture annoncés par le constructeur sont évidemment calculés en prenant en compte l'apport du cache SLC, ce qui signifie aussi que le SSD pourrait afficher une vitesse moindre après de longues périodes intensives d’écriture où la mémoire QLC native finirait par être impliquée.

 

Sans surprise, l'endurance promise des SSD 660p à base de NAND QLC n'est pas particulièrement fantastique, et se trouve assez sensiblement en retrait - en moyenne entre 30 et 50% environ - par rapport aux autres SSD PCIe et SSD SATA grand public. Selon Intel, l'endurance sera toutefois plus que suffisante pour un usage dans un PC domestique soumis à des taches du quotidien habituellement peu intensives et faibles en quantité de données écrites. Ainsi, si l'on arrive à regarder au-delà de cette limitation qui n'en sera de toute façon pas une pour tout le monde ni dans tous les cas de figure, alors la série 660p d'Intel ne pas manque pas d'attraits !

 

Et bien sûr chez StorageReview.com !

 Intel introduit sa première série de SSD NVMe grand public à partir de NAND QLC ! Une bonne alternative accessible face aux SSD SATA ? 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 11 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !