Depuis que Microsoft a sorti DXR, son API secondaire de DX12 dédiée aux éclairages et réflexions, Nvidia s'est engouffré dans la brèche. Il a sorti son architecture Turing avec des transistors dédiés aux calculs parallèles de cette méthode lancer de rayons, AMD de son côté est resté fermé et n'a pas souhaité adapter ou exploiter la puissance des Vega pour cet usage. Le géant rouge a ses raisons, mais prive ses clients d'une vraie avancée technologique ouverte. Probablement que les rouges y passeront, mais quand ? En attendant on a d'un côté une solution toute logicielle et de l'autre une autre hybride qui est accélérée par des transistors. Mais peu importe, le Raytracing est lancé et devrait continuer, surtout avec l'augmentation de puissance des puces futures AMD et Nvidia.

 

Toujours est-il que Crytek a fait une chose qu'AMD s'est refusé à faire : faire la démonstration que ça pouvait marcher sur des Vega. On ne sait pas précisément comment le studio a implémenté la chose, il faut a minima des pilotes graphiques qui permettent cette ouverture, mais sa démo nommée Neon Noir montre du RT en temps réel sur les effets d'éclairages et de réflexions sur une RX Vega 56. Cette feature sera intégrée au CryENGINE 5.5 en 2019 destiné à mouliner sous DX12 mais aussi Vulkan, ce qui ne signifie pas qu'AMD va l'avaliser pour autant, ce qui contre-carrerait ses plans. Et comme tout GPU classique peut y accéder comme le stipule Crytek, ça risque également de ne pas plaire à Nvidia, faut-il encore que les cartes offrent un débit d'image compatible avec une session ingame, ce qui parait un poil compliqué sans accélération adéquate !

 

 Crytek met un grand coup de pied dans le plan com d'AMD en diffusant la démo de RT sur une RX Vega 56, là où le géant s'y refuse 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 61 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !