Les récents évènements comme NotPetya par exemple, ont montré qu'il était important d'avoir des machines à jour, principalement Windows, mais qu'un bon antivirus lui aussi à jour ne fait pas de mal. Kaspersky Lab, qui possède de gros contrats aux Etats-Unis est actuellement dans une situation délicate en raison des tensions EU - Russie, qui pourraient l'amener à perdre les contrats de défense. 

 

La raison, vous vous en doutez, c'est l'origine de Kaspersky Lab : la Russie. En effet, les EU voient la firme et son antivirus comme une potentielle menace car le Kremlin pourrait l'utiliser pour les attaquer. Ils n'ont évidemment aucune preuve de ce qu'ils avancent, mais les sommes engagées font trembler Kaspersky qui pourrait bien ouvrir les portes de son code source, ce qui est peut être la vraie volontée des EU.

 

Face à cette pression, Eugene Kaspersky a lui-même annoncé dans une interview qu'il était prêt à montrer son code source et aller devant le Congrès pour prouver que son entreprise et son logiciel sont de confiance. Montrer son code source est une manipulation très risquée pour le savoir-faire de l'entreprise, mais ça l'est d'autant plus face aux américains sur le point de vue sécurité, vu ce que nous avons appris ces dernières années sur leurs techniques d'espionnage...

 

Ce genre de situation n'est évidemment pas inédite, Microsoft a dû y passer par exemple, mais dans tous les cas Kaspersky est prêt à aller loin pour gagner ces contrats d'une part, et montrer son indépendance face au Kremlin d'autre part. 

 

dollars

Comme quoi l'argent permet d'obtenir beaucoup de choses...

Sur le comptoir, au même sujet

  
  
  

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 10 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !