La publicité sur la toile, c'est un sujet qui revient plus que souvent. C'est un des outils du web qui a le plus facilement dérivé et les bloqueurs de publicité sont arrivés pour y mettre de l'ordre. Cependant, certains utilisateurs sont conscients que certains sites n'existeraient pas sans ces quelques encarts promotionnels et ont donc par la même occasion conscience qu'utiliser un bloqueur, c'est se priver d'un contenu qui ne pourra pas être financé.

 

C'est pourquoi la société Gladly a lancé une petite enquête pour savoir quel était le nombre d'utilisateurs à avoir quelques remords à naviguer sans publicité. Pour info, la société Gladly développe le bloqueur de publicité Goodblock et se sert de cette enquête pour lui donner un peu de visibilité. Pour ceux qui ne le connaissent pas, ce bloqueur propose de tout bloquer comme les autres, mais aussi de voir de la publicité à la demande pour donner de l'argent à des organismes de charité (minimum une fois par jour). Ils ont alors demandé aux utilisateurs de leur extension s'ils avaient des remords, et ces mêmes personnes (déjà sensibles à l'utilité de la publicité) se sont révélées être 77% à se sentir coupables de ne pas jouer le jeu.

 

Si Goodblock est une initiative sympathique visant à rendre la publicité moins intrusive et jouant la carte de la charité, elle ne résout cependant pas le problème du financement des sites qui ne peuvent pas afficher leur publicité. En effet, les publicités proposées par Goodblock servent juste à financer Goodblock. Du coup, les sites que vous appréciez ne touchent rien et il vous faudra alors choisir de laisser la publicité s'afficher sur ces derniers ou continuer à lui couper le sifflet. Gladly présente au moins une nouvelle façon de proposer de la publicité ciblée, en arrivant à la faire accepter à ceux qui n'en voulaient pas à la base.

 

 

 

goodblock

 

 

 

Les 55 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !