RTX 3060  156 refs en stock  Tendance haussière  •  
RTX 3060 Ti  31 refs en stock  Tendance baissière  •  
RTX 3080  74 refs en stock  Tendance haussière  •  
RTX 4080  32 refs en stock  Tendance haussière  •  
RTX 4090  17 refs en stock  Tendance baissière  •  
RX 6650 XT  36 refs en stock  Tendance haussière  •  
RX 6750 XT  20 refs en stock  Tendance haussière  •  
RX 6800 XT  14 refs en stock  Tendance haussière  •  
Ryzen 7 5800X3D  5 refs en stock  Tendance haussière  •  
Ryzen 7 7700X  6 refs en stock  Tendance haussière  •  
Ryzen 9 7900X  6 refs en stock  Tendance stable  •  
Ryzen 9 7950X  3 refs en stock  Tendance stable  •  
Core i5-13600K  8 refs en stock  Tendance baissière  •  
Core i7-13700K  8 refs en stock  Tendance baissière  •  
Core i9-13900K  7 refs en stock  Tendance baissière  •  
PS5  1 ref en stock  Tendance baissière  •  
RTX 3060  156 refs en stock  Tendance haussière  •  
RTX 3060 Ti  31 refs en stock  Tendance baissière  •  
RTX 3080  74 refs en stock  Tendance haussière  •  
RTX 4080  32 refs en stock  Tendance haussière  •  
RTX 4090  17 refs en stock  Tendance baissière  •  
RX 6650 XT  36 refs en stock  Tendance haussière  •  
RX 6750 XT  20 refs en stock  Tendance haussière  •  
RX 6800 XT  14 refs en stock  Tendance haussière  •  
Ryzen 7 5800X3D  5 refs en stock  Tendance haussière  •  
Ryzen 7 7700X  6 refs en stock  Tendance haussière  •  
Ryzen 9 7900X  6 refs en stock  Tendance stable  •  
Ryzen 9 7950X  3 refs en stock  Tendance stable  •  
Core i5-13600K  8 refs en stock  Tendance baissière  •  
Core i7-13700K  8 refs en stock  Tendance baissière  •  
Core i9-13900K  7 refs en stock  Tendance baissière  •  
PS5  1 ref en stock  Tendance baissière  •  

Meteor Lake a été annoncé l'année dernière par Intel. Ce sera la 14e génération Core, la succession de Raptor Lake et la première génération programmée pour faire usage majoritairement du procédé 7 nm maison d'Intel (rebaptisé Intel 4, sans aucun doute pour des raisons essentiellement marketing et pour faire croire à un procédé plus avancé que le N5 de TSMC) et de la technologie de packaging avancé Foveros. L'autre grande particularité de Meteor Lake résidera dans sa conception dite « désagrégée » avec laquelle chaque processeur sera un assemblage d'au moins 3 tuiles, l'une pour la partie CPU, une autre pour l'iGPU et une dernière pour la puce I/O. Enfin, le processeur sera aussi « spécial » dans le sens où il mélangera en principe les procédés de gravure, avec une puce graphique intégrée potentiellement fabriquée chez TSMC sur son N3 et le reste en Intel 4. Mais voilà qu'une nouvelle rumeur émerge et vient remettre en question tout ça, du moins essaye de le faire. 

 

La rumeur provient de chez DigTimes et laisse entendre qu'Intel aurait finalement décidé de faire produire l'ensemble de Meteor Lake sur le procédé N5 (5 nm) de TSMC - le même utilisé par Apple pour ses dernières puces M1 (Max, Pro, Ultra) et A1x Bionic  -, ce qui encouragerait désormais ce dernier à augmenter ses capacités de production d'ici la fin de 2022. Comme on pouvait s'y attendre, la raison avancée est que les rendements seraient moins bons que prévu et/ou qu'il y aurait délai pour la mise en œuvre de la production en volume chez Intel... De toute évidence, un tel revirement serait une admission tacite plutôt embarrassante de la part d'Intel que ses fonderies ont du mal à égaler les capacités de TSMC, pas bien flatteur pour une entreprise ayant pour ambition de concurrencer le taiwanais.

 

 

Néanmoins, il est largement permis d'avoir des doutes quant à la justesse de la chose, tout d'abord pour le simple fait qu'il s'agisse d'un seul rapport non corroboré et sourcé anonymement (comme souvent). Ensuite, DigiTimes étant un journal taiwanais et très proche de son industrie, l'on doit forcément aussi s'interroger sur sa parfaite neutralité. Après tout, ce ne serait pas la première fois qu'il parait un peu trop élogieux vis-à-vis de son compatriote TSMC et le journal est aussi connu pour avoir une certaine propension à générer de la rumeur. Enfin, Intel a récemment célébré la mise en route avec succès du premier prototype Meteor Lake sous Linux et Windows dans ses labos, ce qui semble au moins suggérer que tout avance comme prévu pour l'instant et surtout, Pat Gelsinger a reconfirmé il y a quelques jours lors de l'annonce des résultats financiers que Meteor Lake sera la première génération à utiliser le node 7 nm de la maison. Cette rumeur contredit donc directement ces deux dernières informations (sans oublier cette roadmap de février 2022).

 

Bref, il semble actuellement difficile à croire qu'Intel puisse opter pour une telle approche aussi embarrassante, et c'est peu dire. Au fond, il n'est pas à écarter qu'il puisse s'agir simplement d'une rumeur un peu tardive rapportant l'idée qu'aurait pu avoir Intel de faire fabriquer Meteor Lake en 5 nm chez TSMC à un moment donné, avant d'avoir décidé d'opter pour son Intel 4 - pour le meilleur ou le pire, l'avenir nous le dira déjà. Elle pourrait aussi être basée sur le fait qu'Intel a peut-être prévu effectivement un plan B où Meteor Lake existerait en N5, juste au cas où. Allez savoir... 

 

intel investor day 2022 [cliquer pour agrandir]

Un poil avant ?

AMD lance ses Ryzen 5000-C, au beau C de Chromebooks

Un peu plus tard ...

Intel renforce son portfolio "GPU" avec l'acquisition de Siru Innovations

Les 10 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !