COMPTOIR

Annoncés lors du CES 2022, les CPU AMD de prochaine génération, série 6000, ne sont pas très loin. Certains ont même déjà eu la chance d’en avoir sous le coude et, si les tests sont encore loin d’être exhaustifs, le combat s’annonce rude entre les deux participants. Or, pour aller de l’avant, un coup d’œil en arrière s’impose parfois, c’est pourquoi il est ici question d’un match en fin de vie : le Ryzen 9 5900HX proche de la retraite, contre un i9-12900H fraîchement dévoilé.

 

Si, sur le Comptoir, vous ne voyez pas de tests de puce mobile, il y a une bonne raison : outre l’aspect logistique compliqué, comparer des performances dans le domaine des laptops ne peut s’effectuer qu’avec un certain recul. De manière plus marquée encore que les GPU, les déclinaisons mobiles de processeurs sont extrêmement sensibles à l’appareil qui les intègre : un refroidissement mal conçu peut ainsi causer un throttling malvenu susceptible de fausser notre jugement. Or, il est aujourd’hui question du panel de test de notre confrère NotebookCheck, qui a vu passer pas moins de 26 PC équipés du 5900HX, contre le dernier exemplaire de presse contenant un 12900H : largement assez pour constater une tendance, non ?

 

Sans surprise, la nouvelle génération bleue finit systématiquement devant, qu’il s’agisse de single thread ou de ses 20 threads cumulés (2*6 sur les P-Cores + 8 sur les E-core), avec une avance de 15 % sur Cinebench R23 multicœur. Il faut dire que le 5900X n’en affiche « que » 16, et sous une microarchitecture datant de un an : un combat inégal ? Pas tout à fait : sur le plan de l’efficacité énergétique, Zen 3 et le 7 nm TSMC n’est pas en reste. Là où le gourmand Alder Lake et son Intel 7 révélant un 10 nm amélioré a pompé quelque 142 W en moyenne (tout compris), cette même métrique affiche une vingtaine de Watts de moins pour le meilleur contestataire des rouges.

 

Moralité ? Sur PC portable plus encore que sur PC de bureau, un modèle ou une marque n’est rien sans un usage et un facteur de forme. Là où Intel performera davantage dans des bousins pour joueurs ou professionnels, volumineux, où l’espace thermique est suffisant pour laisser le silicium s’exprimer, AMD fait davantage dans le discret avec des APU un peu plus économes, au prix de la couronne des performances. À voir comment la situation évoluera avec les fameux Ryzen 6000, mais les premiers échos dressent d’ores et déjà un constat similaire ! (Source : NotebookCheck)

 

intel vs amd licornes

Un poil avant ?

Du CPU frais sur tous les fronts chez AMD ce mois de mars ?

Un peu plus tard ...

CPU-Z passe en version 2.00 !

Les 6 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !