Vous croyez encore en Skylake ? Car c'est le cas d'Intel, qui, puisque la gamme Ice Lake se limite encore à 4 coeurs hyperthreadés et 4,1 GHz maximum, ressort son 14 nm pour boucher les trous avec Comet Lake. Nous retrouvons donc une architecture Skylake, bien que les communications officielles soient (très étrangement, sic) silencieuses sur ce sujet, et une partie graphique Gen9 n'ayant pas évolué...

 

intel love 14nm cdh

 

Attention donc à ne pas se laisser abuser par le joli sticker annonçant un CPU "Intel 10ème génération", il pourra ainsi tout aussi bien s'agir d'un Ice Lake (10 nm) qu'un Comet Lake (14 nm), sans que cela soit détaillé outre mesure ! Fort heureusement, la firme nous communique un guide de nomenclature pour nous éclairer dans ces distinctions.

 

L'embrouille parfaite... [cliquer pour agrandir]

"Mais oui c'est clair !"

 

Nous nous doutions qu'Intel entretiendrait l'amalgame entre les deux architectures, et c'est totalement réussi. Difficile en effet de différencier correctement les réelles nouveautés Ice Lake, qui auront une référence à quatre chiffre commençant par 10 et un suffixe en "GX" indiquant la puissance de la partie graphique Gen11, et les Comet (Sky-)Lake qui reprennent la notation habituelle avec 5 chiffres (et toujours 10 pour les deux premiers) suffixés U ou Y. Sur ce point, un vrai carton jaune pour les bleus, à croire que leur département marketing jouxte celui du nommage des instructions x86 - VCVTDQ2PD, quelle clarté dans la compréhension !

 

Passons dorénavant aux modèles en eux-mêmes. Avec quatre U et autre Y, ce n'est pas l’inondation des références - et tant mieux - mais une simple mise à jour boostée des Whiskey Lake et Amber Lake, avec des gains allant jusqu'à 400 MHz, de quoi apporter 4,9 GHz en boost maximum monocœur, un chiffre assez couillu pour des CPU basse consommation ! On note également l'i7-10710U qui apport 6 cœurs hyperthreadés dans 15 ou 25W, à voir ce qu'il en est au niveau des températures, mais reste un bon pas en avant pour la performance des ordinateurs portables fins. Chez les Y, c'est le basculement en quadcore qui est de mise avec les i5 et l'i7, ici aussi nous saluons une amélioration bienvenue, même restant sur une architecture plus que vieillissante.

 

Un Comet Lake pas vraiment nouveau... [cliquer pour agrandir]

 

Cependant, il reste bien un peu de nouveautés : le chipset est revu pour apporter le WiFi 6 Gig+ et supporter officiellement la LPDDR4x/LPDDR3 et DDR4 jusque 2666 MT/s (oui, c'était déjà le cas par overclock...). Une déception ? Encore aurait-il fallu que nous soyons surpris de cette annonce, ce qui n'est pas le cas puisque les fuites abondaient déjà à son sujet. Voilà qui ne nous rassure pas quant à la disponibilité en masse d'Ice Lake...

 Un refresh en 14 nm de plus, hé oui, c'est le jeu ma pauvre Lucette ! 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 22 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !