Intel a l'habitude fâcheuse de segmenter ses gammes de cartes mères. Certes on peut comprendre ce saucissonnage au sein d'une même génération, il y a des gens qui n'ont pas besoin de toutes les fonctionnalités que renferment une carte haut de gamme. Mais la gestion de la rétro-compatibilité est délicate pour le géant. Partagé entre son désir de vendre toujours plus et de relancer l'économie de ses partenaires cartes mères, Intel a donc décidé de mentir pour le bien de tous. Sous des raisons d'alimentation, les cartes chipset 100 et 200 ne pouvaient accueillir des CPU Coffee Lake, seulement disponibles pour les chipset Z370 et ses dérivés. Et pour que le truc soit crédible dans le mensonge, la réciproque n'était elle aussi pas vraie, pas de Z370 sur Kaby Lake, ce qui est incohérent philosophiquement. Mais rien n'y a fait Intel est resté de marbre.

 

Certains ont réussi à détourner des bios pour que Coffee fonctionne sur série 100/200 et que Kaby le puisse sur Z370. Eh bien la communauté est active puisque le clockeur Lummi avec un bios moddé disponible sur HWBot (le F751A) pour ASRock Z170M OC Formula (au passage carte sur laquelle de nombreux records sont tombés par le passé) a réussi à passer un 9900K. Il est accepté entièrement, sans restrictions (il y avait auparavant des fonctions qui sautaient l'année dernière), et Lummi s’est permis de le quicher à 5.5 GHz en watercooling. Et un petit Cinebench est venu clore ce chapitre qui ne fait que confirmer la politique néfaste d'Intel au sujet des cartes mères. De toute façon, vu le tarif des CPU...

 

 On savait qu'Intel avait menti sur la capacité des cartes mères Z100 et 200 à pouvoir faire marcher Coffee Lake. Eh bien voilà une vidéo qui achève le mensonge marketing 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 15 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !