Petite pause pour Vulcan, la gamme phare de claviers chez Roccat, dont les dernières additions remontent seulement à septembre dernier, il s'agissait de 3 nouveaux modèles et de l'introduction d'interrupteurs optiques au catalogue. Roccat aime apparemment toujours autant jouer avec le feu, puisque l'on ne s'écarte pas d'un pouce du thème « volcanique » et on accueille donc aujourd'hui deux nouveaux claviers nommés Magma et Pyro !

 

roccat magma

 

roccat magma

 

Le premier nommé est un clavier qui tape un peu moins haut que de coutume, parce que mettre plus de 100 euros dans un périphérique de saisie n'est évidemment pas une priorité pour tous, celui-ci est positionné à 59,99 €, disponible dès le 30 mai. À ce prix-là chez Roccat, point d'actionnement mécanique, mais un clavier à membrane avec dômes en caoutchouc — laissant imaginer une frappe assez silencieuse. Point non plus d'aluminium brossé sobre et discret, mais une plaque supérieure — en réalité un diffuseur semi-transparent — couvrant la quasi-totalité de la surface et qui est entièrement éclairée au bon RGB AIMO de la boite — de même que les caractères des touches, cela va de soi. Le rétroéclairage à 5 zones et 10 LED est donc évidemment personnalisable et synchronisable avec tout autre périphérique AIMO de chez Roccat.

Malgré son positionnement entré de gamme, le Magma sera livré avec repose-poignet amovible, un accessoire pas systématiquement proposé à ce niveau de prix. Hélas, notez l'absence de touches supplémentaires ou de raccourcis dédiés, il faudra se satisfaire des fonctionnalités secondaires des touches fonctions, ce que ses concurrents directs les plus notables, les très récents K55 RGB (PRO) de Corsair, très proches en tout point de vue, arrivent aussi à proposer, en plus du reste !

 

 

Le second se veut un poil plus contemporain et de ce fait sera aussi un peu plus cher, il faudra cette fois-ci compter avec 99,99 €, à partir du 30 mai. Retour aux interrupteurs mécaniques, le Pyro fait usage de commutateurs linéaires rouges de chez TTC,  et retour aussi à la plaque supérieure en métal brossé, avec un design (subjectivement) plus sobre, propre et soigné ! Les interrupteurs sont certifiés pour 50 millions de clics, leur course totale est de 4,0 mm, leur point d'activation à 2,0 mm et la force de frappe de 45 g. Comme pour le Magma, un repose-poignet est au rendez-vous, de même qu'un rétroéclairage RGB compatible AIMO — sauf qu'il se fera cette fois-ci touche par touche. Toujours pas de raccourcis multimédias dédiés ni de touches supplémentaires, par contre, Roccat a fait don au Pyro de la molette de volume (non crantée) de la série Vulcan. Au fond, c'est une sorte de Vulcan 100 au rabais et moins « esthétique ». La concurrence ne manque pas en face. On pensera par exemple aux K60 RGB PRO et K65 RapidFire de chez Corsair, ou encore le CK550 (V2) de Cooler Master. 

 


Un poil avant ?

La démo de Resident Evil Village testée, avec et sans ray tracing

Un peu plus tard ...

3,5 milliards de $ rien que pour Foveros chez Intel au Nouveau-Mexique !

 Une salve de claviers pour l'entrée et le milieu de gamme chez Roccat, membrane pour l'un, mécanique pour l'autre.  

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Yapa de ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !