On connait plus SiverStone pour ses alimentations et ses boîtiers, mais la firme s’est aussi attaquée au marché des supports et fixations pour écrans depuis 2013 en proposant notamment des bras articulés plutôt sympathiques. Aujourd’hui ce sont trois nouveaux supports pour écrans qui sont annoncés.

 

SilverStone ARM23BS [cliquer pour agrandir]SilverStone ARM23BS-L [cliquer pour agrandir]

 

Les ARM23BS et ARM23BS-L sont des supports doubles écrans horizontaux capables de supporter jusqu’aux 24 pouces pour le premier et 32 pouces pour le ARM23BS-L. Notre 3e larron, baptisé ARM24BS supporte aussi 2 écrans de 24 pouces maxi, mais cette fois il s’agit d’un support vertical (on s’interroge encore sur la pertinence de la dénomination produit…). Les 3 supports sont à la norme de fixation VESA , sont conçus en aluminium et permettent le réglage en hauteur ainsi qu’une rotation à 360° des moniteurs.

 

SilverStone ARM24BS [cliquer pour agrandir]

 

Coté design, ici pas d’habillage argenté comme sur les ARM11SC et ARM22SC, SilverStone joue la sobriété en reprenant le style de son support tri-écrans ARM31BS. Les tarifs annoncés sont quant à eux de 71,80€ pour l’ARM23BS, 115€ pour l’ARM23BS-L et 76,80€ pour l’ARM24BS. (Brève coécrite par Sébastien G. stagiaire au Comptoir)

 

Les ARM23BS, ARM23BS-L et ARM24BS chez SilverStone

Sur le comptoir, au même sujet

  
  
  
  
  

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 6 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !

 

Expérience • L'Hyperthreading en jeu : bien ou pas bien ?

Jouer avec l'Hyperthreading, hérésie ou normalité des choses ?   Lorsqu'on parle de jeu, du moins avec les puces Intel, on entend deux sons de cloche. D'un...

 

Test • Drobo 5N

Le NAS accessible   En un peu plus de trois années, nous avons testé quelques systèmes de stockage réseau venant de tous horizons. Du haut de gamme muscl...

 

Le Comptoir du iTech : du hardware et du high-tech pour les Tourangeaux

En début d'année, Le Comptoir a lancé une campagne de recrutement. Le seul à avoir réussi à survivre à la (rude) période de formation se trouve être Jordan ...