Le classement top500 des superordinateurs continue à être chamboulé ! Alors que le Japonais Fugaku a récemment dû laisser sa 1re place sur le podium à l'américain Frontier, voici que l'autre américain Summit a dû concéder la 3e position à l'Européen LUMI ! Ce dernier est le fruit d'une coopération européenne entre 10 pays par l'intermédiaire d'EuroHPC et il s'agit du premier superordinateur qualifié de pre-exascale (histoire de caser exascale, parce que ça fait plus mieux ?) pour l'Europe. LUMI est installé à Kajaani (aussi nommé Cajanebourg) en Finlande, où il est alimenté à 100 % en énergie renouvelable via hydroélectricité. Il peut en tirer jusqu'à 200 MW, tandis que la chaleur résiduelle dégagée par toute la machinerie sera réutilisée par la ville d'accueil à des fins de chauffage selon une topologie de consommation d'énergie circulaire.

 

lumi superordinateur europe

 

Côté hardware, l'architecture de LUMI présente une topologie en étoile basée sur du Cray EX235A de chez HPE, avec huit grands nœuds LUMI partitionnés et convergeant vers l'interconnexion haut débit Slingshot à 200 Gb/s de Cray. Chaque nœud a un role un peu différent. Par exemple, LUMI-G est entièrement accéléré via GPU, avec pas moins de 10240 Instinct MI250X (chacune avec 128 Go de HBM3) réparties dans 2560 nœuds communiquant via 4 liens à 200 Gb/s, soit 4 GPU et un EPYC 7763 Trento @2 GHz par nœud. C'est dans LUMI-C que se trouve le reste du gros du hardware AMD, puisqu'il s'agit de la partition où l'accélération se fait via CPU, plus exactement avec 3072 EPYC 7763 Trento installés en dual socket pour un total précis de 196 608 cores Zen 3. Nous vous invitons à découvrir le reste sur le schéma ci-dessous. Vous noterez aussi LUMI-Q, il s'agit d'une expansion planifiée pour accueillir à l'avenir un nœud qui sera dédié à l'informatique quantique afin de proposer une configuration hybride HPC + QC. Celui n'a pas encore été installé, mais LUMI a déjà été relié avec succès à deux machines quantiques, le QAL 900 suédois et le Helmi finlandais. 

 

lumi [cliquer pour agrandir]

 

En tout, LUMI possède à ce jour « seulement » 1 110 144 cores, la moitié de Summit et plus de 7 millions de moins que le nouveau numéro 1 Frontier ! Mais c'est donc avec ce hardware - dont le cœur a été fourni encore une fois à 100 % par AMD, sans oublier son software ROCm - que LUMI arrive à occuper la 3e place du classement top500 et d'ailleurs aussi celle du Green500, avec une puissance de « seulement » 2942 kW pour 214,35 PFLOPs de capacité en pointe (maximum théorique du hardware) et 151,90 PFLOPs en Rmax (maximum atteint sous benchmark HPL). 

Annoncé en 2020, LUMI a naturellement été impacté par la pénurie de semiconducteurs, mais le lancement officiel devrait avoir lieu en aout et les services du superordinateur seront ensuite accessibles à partir de septembre. LUMI aura pour vocation d'être accessibles aux chercheurs d'Europe et du monde entier pour « supercharger » entre autres notre pipotron de Comptoir leurs modèles climatiques, la recherche médicale et leurs expériences avec l'intelligence artificielle, et même les simulations d'informatique quantique ! (Source)

 

 


Un poil avant ?

Intel dévoile son petit Arc, le gros Arc teasé

Un peu plus tard ...

Encore plus de détails sur l'Intel 4 !

 Le plus gros superordinateur européen va entrer en service prochainement !  

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 4 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !