Intel fait face à des sarcasmes qui sont bien mérités. Le géant, en réelle difficulté depuis une année sur le segment processeur, a fait appel à son service marketing pour mettre en avant le Core i7-10750H en jeu. Il a fait fort, pensant probablement que personne ne remarquerait les irrégularités du slide. Néanmoins, Intel joue clairement sur les mots, vous allez comprendre pourquoi.

 

Dans ce slide, les performances en gaming de deux machines sont comparées. Évidemment, il est mis en avant le 10750H face au meilleur ennemi, le Ryzen 9 4900HS. Le MSi GL65 est côté bleu, l'ASUS Zephyrus G14 côté rouge. Les tailles d'écran diffèrent, mais pas les définitions, et la solution Intel est moins chère de 150 $. Le TDP des CPU est différent également, 45 W contre 35 W. Le fond du problème, c'est que le 10750H est équipé d'une RTX 2060, alors que le 4900HS est épaulé par une RTX 2060 Max-Q.

 

En matière de jeu, cela reste très important, ces deux puces n'ont évidemment pas le même comportement en charge. En effet la Max-Q a un TDP de 65 W avec un boost de 1185 MHz maxi, tandis que la 2060 grimpe à 90 W, et débourroune à 1560 MHz maxi. On ne parle pas d'une dizaine de MHz, mais bien de plusieurs centaines, ce qui évidemment ne peut qu'occasionner des différences de performances en 3D à l'avantage de la Geforce à 90 W.

 

Sous ce détail, Intel laisse croire, vu le calibre des écritures et la mise en avant des noms des CPU, que la seule différence en matière de performances provient du seul processeur. Là où Bob de la mercatique est bon, c'est qu'il ne le dit jamais, tout est dans la suggestion. Il aurait été moins bien vu d'affirmer que ces 20 % en plus en gaming étaient dus au GPU clairement différent que du CPU.

 

La réputation du géant est attaquée par les performances de ses puces. Pour prendre en exemple Comet Lake, les puces sont battues à iso coeur en applicatif, et restent devant en gaming de très peu. Cette discipline reste le seul levier d'influence auprès du public. Mais faut-il encore que les choses soient faites avec justesse et rigueur. Il n'est nullement abordée la question de la consommation, du dégagement de chaleur, de l'autonomie à batterie équivalente.

 

intel 10750h gaming slide

 Dur dur d'assurer des ventes quand les CPU sont battus. Intel en difficulté, le marketing sauve les apaprences. 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 38 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !