COMPTOIR
  
register

Un suricate expérimente l’Unreal Engine 5.4, sa démo est dispo gratuitement

En décembre 2020, Weta Digital publiait une démo intitulée Meerkat afin d’illustrer les capacités du moteur Unreal Engine 4.26. Elle met en scène un suricate isolé confronté à un rapace. L’Epic Games propose désormais cette séquence dans la dernière version de son moteur, la 5.4, lancée en avril dernier ; vous pouvez télécharger le projet gratuitement afin de le tester sur votre machine.

suricate ue 5.4

Quelques problèmes d'affichage sous UE 5.4

Pour ceux qui ne souhaitent pas s’embarrasser d’un téléchargement (la démo pèse une dizaine de gigaoctets), des chaînes YouTube ont mis en ligne des séquences. Celle proposée par Cycu1 confronte les versions 4.26 et 5.4. L’auteur n’a malheureusement pas jugé pertinent d’afficher la fréquence d’images. Il précise simplement que sa carte graphique est une GeForce RTX 4080. L’Epic Games Store ne dit rien non plus à propos de la configuration requise. La description stipule simplement qu’avec « une carte graphique adaptée, le court métrage de Meerkat fonctionnera en temps réel ».

Sur notre machine personnelle armée d'un vieillissante Core i5-4690K et d’une plus actuelle Radeon RX 7600, nous obtenons entre 20 et 40 IPS lorsque le CPU n’est pas le facteur limitant. Une configuration de milieu de gamme avec un processeur plus récent doit donc être en mesure de faire fonctionner cette démo en temps réel sans trop de difficultés.

ue5 mangouste test pc local

La séquence proposée par la chaîne Cycu1 :

De prime abord, les différences visuelles entre les éditions 4.26 et 5.4 ne sautent pas au yeux ; elles donnent le sentiment d’un simple changement de saturation de l'image. Néanmoins, en y regardant de plus près, il y a des variations notables au niveau des ombres, notamment en arrière-plan. Vous pouvez le remarquer assez facilement vers 7:53 avec celles projetées par les brindilles. Une autre séquence assez représentative se trouve à 6:10, avec les différences de lumière au niveau du casque en coquille d’œuf.

De fait, les changements ne sont pas uniquement positifs. Dans la vidéo proposée par Console Catalysts, vous verrez par exemple surgir l’ombre de l’œuf à 0:51. Le même phénomène s’observe dans la vidéo de Cycu1 ; dans le passage sous Unreal Engine 4, l’ombre se dessine moins brutalement.

D’ailleurs, dans la vidéo comparative, plus globale, proposée par Digital Foundry il y a trois jours, et qui oppose Unreal Engine 5 et Unreal Engine 5.4, vous remarquerez aussi des problèmes visuels engendrés par les luminaires disposés sous le pont à partir de 11:10.

Néanmoins, malgré ces quelques défauts, l’Unreal Engine 5.4 apporte bien d’importants gains de performance. Avec une GeForce RTX 4090 associée à un Ryzen 7 7800X3D, en 4K, le framerate est environ 50 % plus élevé sous UE 5.4 dans le Matrix City Sample, vitrine originelle de l'UE 5.

Bref, ne reste plus qu’à attendre davantage de jeux exploitant les capacités de l’Unreal Engine 5. Parmi ceux, prometteurs (sur le plan visuel), citons Les Fourmis, prévu pour sortir dans le courant de l’année (la bande-annonce est dispo ci-dessous). À défaut de contrôler des hyménoptères sous cette version du moteur pour le moment, vous pouvez vous rabattre sur la mangouste en téléchargeant la démo Meerkat sur le Market Place Epic Games.

Un poil avant ?

SiPearl détaille Rhea1, le microprocesseur européen haute performance

Un peu plus tard ...

Dell révèle les plans d’Intel et de Qualcomm en matière de processeurs jusqu’en 2027

Initialement présentées pour promouvoir l’Unreal Engine 4.26, les mésaventures du suricate de la démo Meerkat se prolongent dans la dernière version du moteur d’Epic Games.

temps de concentration afin de cerner l'ensemble des subtilités de ce billet un pwal plus de 2 minutes

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 



Suivez-nous sur G.Actualités
Les 3 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !