Avec son FSR, AMD a pris une voie philosophique identique à celle de son meilleur ennemi NVIDIA : calculer l'image dans une définition inférieure pour gagner des images par seconde, et la restituer à la définition supérieure de votre écran par le biais d'algorithmes (celui de Lanczos principalement). La différence entre les deux est importante : les rouges font faire ces calculs aux unités classiques là où NVIDIA avec son DLSS le fait par ses tensor cores. Il en ressort bien souvent une restitution plus détaillée et précise de la scène originelle chez les verts, puisque ces tensor cores calculent tout, là où le FSR ne le peut faute d'unités spécialisées.

 

Le FSR 1, comme le DLSS 1, étaient des upscalings spatial, ne sachant pas restituer convenablement l'image dès lors qu'il y avait la notion de mouvement incluse. Ce fut chose rectifiée au mieux des connaissances du moment avec le DLSS 2 et récemment le FSR 2, grâce à l'introduction des vecteurs de mouvement pour devenir un upscaling temporel. Les points d'achoppement restent les mêmes, à savoir qui fait les calculs. Par contre, le FSR reste ouvert à toutes les cartes AMVIDIA, tandis que le FSR 2 demande plus de ressources (plus de calculs) et demande Polaris et Pascal au minimum. Il ne faut pas non plus oublier, mais ce n'est pas analysé ici, que le caméléon possède aussi un upscaling pour ses non RTX avec le NVIDIA IMAGE SCALING qui se trouve dans le GeForce Experience, et qui fait exactement que le FSR... 1.

 

Techspot a fait son analyse en performances, sur diverses cartes (RX 570, GTX 1650 SUPER, RX Vega 64, GTX 1070 Ti, RX 5500 XT, RX 5700 XT, RTX 2060, RTX 2080, RTX 3060 Ti, RX 6700 XT, RX 6800 XT et RTX 3080). Il a fait FSR 1 vs FSR 2 sur la définition la plus adaptée du GPU testé, FSR 2 vs DLSS 2 sur les RTX, et le tout sur le jeu DeathLoop,  le seul qui permette ce jonglage entre les upscalings. Il en ressort quand même que le FSR 2 est moins affriolant pour les images par seconde que son ainé, et qu'il est moins efficace sur les RTX que le DLSS 2. Mais le temps qu'il se déploie, le marché continuera à avoir besoin des deux, car il y a la place pour les deux, n'en déplaise aux ayatollahs qui ne veulent que l'une au détriment de l'autre. Un possesseur de RTX voudra toujours le DLSS, tandis que les autres se satisferont toujours du FSR 2.

 

amd nvidia ruby

 


Un poil avant ?

Sniper Elite 5 passe le test des balles des GPU

Un peu plus tard ...

Bis repetita, NVIDIA dévoile des chiffres records pour Q1 2022

 Les upscalings, c'est un vaste sujet, mais un bon sujet, surtout quand on manque de patate dans la définition de son écran. 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 27 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !