Quelques semaines après avoir lancé la RTX 3090 Ti, la Founders Edition a brillé surtout par son absence. On a pu voir que les perfs étaient globalement une dizaine de pourcent devant les RTX 3090 en UHD, ce qui est en soi déjà important quand on sait qu'il s'agit de la même bestiole dedans, et dans une définition pour le moins inamicale. Pour une consommation plus élevée d'au moins 100 W, et des prix fortiches, la RTX 3090 Ti a encore plus que sa soeur le fessier assis sur un banc instable : NVIDIA la conseille pour bosser, mais a conservé le nom GeForce, donc voilà tout le paradoxe de ce monstre.

 

On a pu voir que les partenaires ont lancé leurs cartes customisées, et la chose qui frappe c'est clairement l'embonpoint des cartes. À part la AORUS Extreme qui l'était déjà, aucune carte n'était réellement une quad slot. Avec les RTX 3090 Ti, tout le monde a adopté les 4 vrais slots. Sauf la Founders Edition qui a repris le refroidisseur de la RTX 3090. On se souvient qu'il était excellent, gardant le GPU à une température basse en charge, malgré l'usage de pads thermiques blancs fibreux franchement mauvais. Alors la curiosité est grande de savoir si ce ventirad encaissera les 100 W de plus sans encombre, étant donné la marge de manoeuvre dont il disposait sur la RTX 3090. Au final, c'est pas mal du tout, même si la carte rentre dans le rang des concurrentes, et ne s'en démarque plus comme sur la RTX 3090. Après, si proche de la next gen, et à plus de 2200 boules, ça se réfléchit sauf si l'argent n'est pas un problème.

 

nvidia rtx3090ti fe ok

 


Un poil avant ?

Le NTFS et Linux, ça n'est définitivement pas une partie de plaisir !

Un peu plus tard ...

Comptoiroscope • Le VSR, le downscaling pour Radeon

 Elle était attendue, surtout son test, la RTX 3090 Ti Founder Edition. 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 15 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !