Intel a officialisé son premier GPU dédié (dGPU) depuis des lustres, le premier fruit d'une nouvelle grande aventure (que l'on espère avec plus de succès cette fois-ci). Il se nomme DG1 ou encore Iris Xe Max, conçu pour compléter la puce graphique intégrée de Tiger Lake, introduit en septembre. Tous les deux sont des solutions déclinées de l'architecture Xe-LP d'Intel et affichent ainsi des caractéristiques techniques et architecturales quasi identiques, la différence majeure étant que DG1 est une puce dédiée dérivée de Tiger Lake un peu plus rapide, car cadencée plus haut, et qui dispose de ses propres attributs en matière de mémoire et d'enveloppe thermique, bien à part du CPU. Le fondeur a aussi confirmé que DG1 est un vrai GPU dédié conçu spécifiquement pour son segment et qu'il ne s'agit en aucun cas d'un recyclage de puces graphiques Tiger Lake ou autre de CPU défectueux. La taille exacte du GPU n'est pas connue, certains lui supputent une surface d'environ 72 mm2, en se basant sur les 144 mm2 que représente un Tiger Lake-U. En tout cas, la puce devrait logiquement être assez petite, notamment grâce à son procédé 10 nm SF.

 

 

La communication d'Intel autour d'Iris Xe Max se concentre majoritairement sur son statut de processeur additionnel optionnel et son rôle de co-processeur complémentaire pouvant aider dans les taches bénéficiant de l'accélération par un GPU. En ce sens, Iris Xe Max est avant tout orienté productivité et création pour les pros, tandis que l'aspect gaming reste plutôt anecdotique, DG1 n'est pas positionné comme une solution gaming sérieuse. Bien sûr, cela n'a pas empêché le fondeur de jouer la comparaison avec la GeForce MX 350 de Nvidia, avec qui Irix Xe Max entrerait en confrontation directe pour du jeu en 1080p. Pas encore de quoi paniquer pour Nvidia, qui dispose depuis peu d'une MX 450, mais ce n'est aussi que le début pour Intel... À ce propos, Intel n'a pas conçu de technologie permettant une exploitation multiGPU façon SLI ou Crossfire en tandem avec la puce graphique intégrée de Tiger Lake pour booster les performances, probablement parce que le multiGPU est un casse-tête à mettre en œuvre, même Nvidia et AMD ont largement jeté l'éponge.

 

intel iris xe max specs

 

Intel - GPUGPU dédié Iris Xe MAX - DG1iGPU Tiger Lake - integréiGPU Ice Lake - integréiGPU Kaby Lake - integré
Unités de calculs

768

(96 EUs)

768

(96 EUs)

512

(64 EUs)

192

(24 EUs)

TMU 48 48 32 12
ROPs 24 24 16 8
Fréquence en pointe 1650 MHz 1350 MHz 1100 MHz 1150 MHz
FP32 2,46 TFLOPs 2,1 TFLOPs 1,13 TFLOPs 0,44 TFLOPs
Taux de géométrie 2 2 1 1
Mémoire

4 Go LPDDR4X-4266

bus 128-bit dédié

 Partagée

LPDDR4X-4266

128-bit (contrôleur mémoire intégré)

Partagée

LPDDR4X-3711

128-bit (contrôleur mémoire intégré)

Partagée

DDR4-2133

128-bit (contrôleur mémoire intégré)
TDP 25 W (enveloppe individuelle) partagée avec le CPU partagée avec le CPU partagée avec le CPU
Procédé de gravure (Intel) 10 nm SuperFin 10 nm SuperFin 10 nm 14 nm+
Architecture Xe-LP Xe-LP Gen11 Gen9,5
Date de lancement 11/2020 09/2020 09/2019 01/2017

 

intel iris xe max vs mx350

 

Les premiers laptops avec Irix Xe Max débarqueront normalement à partir de ce mois-ci chez les partenaires du lancement, à savoir Acer, ASUS et Dell, mais a priori avec des limitations géographiques (variables) des disponibilités à la Chine et l'Amérique du Nord. Intel ne semble donc pas avoir de très grandes ambitions pour son premier GPU, en témoigne aussi le nombre assez faible de machines équipées prévues pour l'instant et la manière dont Intel positionne sa nouvelle offre. Néanmoins, il faut rappeler que ce n'est encore qu'un début, il sera forcement intéressant de suivre l'évolution de la pénétration d'Intel en tant que nouveau joueur sur le marché du GPU dédié — adressant ici très particulièrement le segment mobile pour les pros et créateurs de contenus — et les avancées avec ses produits — comme DG2, apparemment déjà dans les labos.

 

Simultanément, Intel a discrètement confirmé qu’il y a une version de DG1 planifiée pour desktop l'année prochaine, autrement dit sous la forme d'une carte graphique dédiée avec laquelle nous sommes bien familiers. Intel a conclu un accord avec un tiers non nommé pour la production des cartes desktop DG1, mais le fondeur n'a partagé absolument aucun détail technique sur les cartes ni l'orientation commerciale qu'aura le GPU sur ce segment.  Par contre, il est déjà acquis que DG1 desktop sera une exclusivité pour les OEM/assembleurs, sans que l'on sache lesquels spécifiquement. Il est tout à fait possible que le GPU reprenne le positionnement d'Irix Xe MAX sur mobile, à savoir celui d'une solution graphique dédiée entrée de gamme et d'accélérateur pour des tâches alimentées principalement par GPU. (Source : Intel, Anandtech)

 DG1, aka Iris Xe MAX, a été officialisé par Intel, qui marque ainsi son retour sur le marché du GPU dédié. Certes, un come-back bien timide, mais les bases sont posées !  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 12 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !