COMPTOIR

Lors d'une conférence tenue avant-hier (Evercore ISI TMT), Pat Gelsinger a partagé quelques informations intéressantes quant à l'avenir immédiat d'Intel et des travaux en cours. Tout d'abord, le PDG d'Intel a concédé que la compagnie s'attend encore à perdre du terrain sur le marché des centres de données face à AMD, et ce au moins jusqu'en 2024, avec le début d'une reconquête espérée à partir de 2025/2026.

En effet, quand bien même la très en retard génération Sapphire Rapids serait apparemment « meilleure que l'alternative AMD » en matière de performance et de puissance, Gelsinger estime que ses avantages ne seront pas suffisamment notables pour ralentir l'avancée du concurrent. Le momentum de la compétition est trop important et selon lui, sa compagnie n'a pas très bien géré le coup. Attention, Intel s'attend tout de même à une continuité de la croissance de son activité data center, mais cette progression serait plus lente que celle du marché, ce qui se traduirait donc par des pertes de parts de marché au moins durant 2023 et une possible stagnation en 2024. Intel place aussi beaucoup d'espoir dans ses processeurs Sierra Forest en Intel 3, qui aura notamment pour objectif de concurrencer les alternatives Arm.

 

We do expect that overall our data center business grows every year as we go forward. From where we are, as we said, Q2, Q3 [is] the bottom. But we believe that we're still losing share at least through next year.
[...] Competition just has too much momentum, and we haven't executed well enough. So we expect that bottoming. The business will be growing, but we do expect that there continues to be some share losses. We're not keeping up with the overall TAM growth until we get later into '25 and '26 when we start regaining share, material share gains.
[...] Now, obviously, in 2024, we think we're competitive. 2025, we think we're back to unquestioned leadership with our transistors and process technology.
[...] Well, when we deliver the Forest product line, we deliver power performance leadership versus all Arm alternatives, as well. So now you go to a cloud service provider, and you say, 'Well, why would I go through that butt ugly, heavy software lift to an ARM architecture versus continuing on the x86 family?" - Pat Gelsinger, PDG Intel. 

 

Pour illustrer un peu peu, voici les derniers chiffres du marché du CPU x86 compilés par Mercury Research.

Et pendant ce temps-là ? Une fois de plus, Pat Gelsinger n'a pas manqué de pointer du doigt le travail déjà accompli depuis son arrivée, notamment la reconstruction majeure de l'équipe dirigeante, dont 70 % sont à ce jour nouveaux dans la compagnie ou dans leur poste respectif. Bref, du sang frais et du regard nouveau pour tenter de redonner un petit coup de fouet à l'organisation et mieux aller de l'avant, en théorie. Mais ce n'est pas tout. Le PDG a aussi encore une fois rappelé sa volonté de recentrer Intel sur son cœur de métier : la puce logique !

Une vision qui s'est dejà traduite par l'abandon de l'activité NAND (avec la vente de la division à SK Hynix), puis Optane et 3D XPoint. À cet égard, Pat Gelsinger a bien insisté sur le point que cette porte est définitivement fermée et qu'Intel ne remettra pas les pieds dans le marché de la mémoire (du moins sous son règne). Avec ceci, le PDG dit avoir plusieurs autres activités sur la sellette, sans toutefois les nommer. Certains penseront peut-être aux GPU, mais ceux-ci étant des puces logiques, elles font en principe bien partie du cœur de métier du fondeur. Enfin, compte tenu des synergies envisageables avec ses plateformes, on a du mal à croire qu'Intel puisse aussi facilement lâcher prise. On verra bien !

 

Obviously, Optane. And man, I sort of joke that Intel exited the memory business 40 years ago, and they've just kept making that decision. Right? Well, I'm gonna close that frickin' door, and we're gonna stay out of the memory business and really get a cleanliness of our business strategy around logic. You know, we have a few more that we'll likely exit as we continue to prune and get more focused." - Pat Gelsinger, PDG Intel. 

 

Bon, c'est bien beau tout ça. Comme d'habitude, toujours aussi modeste, Pat Gelsinger ne mache pas ses mots et parle franchement. Pour sûr, certaines paroles ne manqueront pas de faire froncer ou d'interroger, c'est normal, n'oublions pas que le monsieur est un homme d'affaires, un politicien et un fervent adorateur de son église. Néanmoins, cela n'en reste pas moins plutôt informatif quant aux perspectives du fondeur... (Source)

 

Super Patou ! [cliquer pour agrandir]

Un poil avant ?

À peine arrivé en version 2, le FSR passe en 2.1

Un peu plus tard ...

La présentation d'Intel pour Raptor Lake-S en partie en fuite sur la toile...

Le PDG d'Intel a livré de nouvelles informations quant à la situation de l'entreprise et des actions à venir.

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 9 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !