COMPTOIR

Cela fait quelque temps déjà que les opérateurs essayent petit à petit de ranger le joli bordel qu'est devenue l'infrastructure de la fibre au fil des années de déploiement dans bien des endroits, autant dans les armoires que chez les particuliers, sans oublier la pratique encore courante des débranchements sauvages d'un abonné pour en brancher un autre, généralement chez un opérateur concurrent. Après des années de laisser-faire, il n'est évidemment pas facile de remettre les choses en place et d'éliminer les mauvaises habitudes, et pourtant c'est un travail indispensable si l'on veut que la France soit intégralement fibrée en 2025, comme elle en a l'ambition, avec une infrastructure propre et pérenne !

 

france thd logo

 

Chez les opérateurs, plusieurs mesures ont déjà été prises depuis fin 2020, comme la distribution d'une meilleure information aux professionnels s'occupant des installations sur le terrain, habituellement des sous-traitants, voire des sous-traitants des sous-traitants ; mais aussi la mise en place de nouveaux accords entre les différents acteurs commerciaux et d'infrastructure, ainsi que de nouveaux outils et de moyens de contrôle qualité, entre autres. Face à de trop nombreux rappels à l'ordre, Orange a même pris la décision fin 2021 de ne pas renouveler plusieurs contrats avec un sous-traitant majeur, Scopelec. Ce dernier risque d'ailleurs d'en souffrir beaucoup financièrement. Cette décision sera effective en mars. 

L'ARCEP aussi a levé son petit doigt pour tenter d'en finir avec ce beau bordel et éviter que la situation ne s'empire encore, et avait présenté son plan d'action maison l'année dernière. Malheureusement, l'autorité n'a pas encore franchi le pas d'imposer quoi que ce soit à ce sujet et s'est contentée pour l'instant d'émettre des recommandations « fortes » aux opérateurs.

 

Mais peut-être finira-t-elle prochainement par prendre une action un peu plus décisive. En effet, si les malfaçons sont apparemment en baisse (selon les opérateurs), il semblerait que ce n'est toujours pas la panacée sur le terrain - ce qui ne surprendra vraiment personne vu l'ampleur du problème et la volonté très tardive de le tacler. Grâce à Twitter, la présidente de l'ARCEP en personne a été rappelée à son bon souvenir une fois de plus par une vue pour le moins désolante d'un point de mutualisation percé par l'arrière pour faire passer une fibre... Face à tant d'ingéniosité non conventionnelle et ce qui représente un échec assez flagrant des efforts menés jusqu'à présent, il va de soi que Laure de la Raudière n'était pas très ravie, de personne ! Oui, il y a encore du travail... Et surtout, n'hésitez pas si vous aussi avez des photos à partager ! (Source)

 

Un poil avant ?

Encore du Pascal dénudé, mais cette fois-ci en couleurs !

Un peu plus tard ...

Ventes de jeux vidéo : non, LÀ c'est du jamais vu !

De toute façon, il fallait bien s'en douter que ça n'allait pas être facile...

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 17 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !