Crytek a lancé la semaine dernière ses Crysis 2 et 3 Remastered, qui rejoignent le premier du nom pour former une trilogie "moderne". Si vous vous souvenez, la version remastered de Crysis n'avait pas fait péter la rétine, pas franchement plus que le jeu originel, surtout que la fuite vidéo deux mois avant sa sortie avait incité Crytek a repousser le titre pour le peaufiner, le travail étant largement insuffisant pour un titre qui se voulait moderne et qui souhaitait se démarquer encore plus de son ainé. Il faut croire que la leçon n'a pas été retenue, puisque Crysis 2 et 3 remastered ne sont pas plus transcendants que leurs ancêtres, c'est probablement une des raisons pour lesquelles le service presse demande aux joueurs-testeurs qui font une review d'insister sur certains points et de ne pas parler d'autres, moins avantageux. Si cela se fait sur du matériel dans une moindre mesure, sur un jeu, c'est plus suspect.

 

 

En effet, selon Joker Productions, Crytek demande de parler du prix pour mettre en avant les jeux, et de bonnes performances générales avec de beaux graphismes, mais demande de ne pas parler du fait que les cartes graphiques sont en réalité en difficulté, de ne pas survendre le jeu graphiquement (pour un remaster, c'est foufou, c'est la base du remaster...), de ne pas mentionner Warhead, et de ne pas dire que le ray tracing est sur console, ce qui de toute évidence serait faux.

 

 

Et pour compléter le tableau, Crytek a également modifié les configurations minimale et recommandée à la hausse, sans en parler nulle part, ni même un tweet. Au final, ça fait beaucoup de casseroles pour l'ex-espoir devenu désespoir, ce n’est pas demain la veille que l'on verra une nouvelle licence faite par ces mêmes personnes qui avaient créé Far Cry et Crysis.

 

Pour l'anecdote, GameGPU a fait le test des 2 nouveaux venus. On comprend pourquoi les reviewers ont ordre de ne pas survendre le jeu, car en 1080p, détail max, ça se vautre gaillard, au-delà de ce qu'il est possible d'accepter pour des cartes comme les RTX 3080/Ti et RX 6900 XT. Imaginez que sans DLSS (il n'y a pas de FSR) les deux RTX 3080/Ti sont à 113 et 122 ips, alors que la RX 6900 XT est à 69, derrière une RTX 3070 et 2080 Ti, et à portée de la RTX 2080 SUPER. Une RX 590 affiche 11 ips, la RX Vega 56 15, la RX 5700 XT 19, il y a clairement un double problème : les Radeon se vautrent et ce n'est pas normal, les GeForce sont mieux, mais devraient carburer plus que les malheureux 87 ips. On vous laisse penser ce que ça donne en UHD, c'est juste un carnage, scandaleux, on vient de vous parler de Crysis 3.

 

Inutile de dire qu'il va falloir réfléchir grandement pour acquérir cette trologie trilogie, et qu'à moins d'avoir une RTX et du DLSS, passez votre chemin, et même avec, ça sera compliqué. Crytek avait quitté le jeu PC solo sur Crysis 3, il revient avec des méthodes indignes de son potentiel de développement, et un produit qui fait encore pire que l'originel.

 

Le test du remaster de Crysis 2 et Crysis 3, histoire de bien saigner des yeux

Un poil avant ?

Ventes de jeux vidéo : ça part en cacahuète !

Un peu plus tard ...

Une liste de 100 mobales à venir en Z690

 Dégrader une image de marque gaming pas flambante, check ! Heureusement que le moteur est bon...  

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 37 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !