Le sujet n'est point nouveau, puisqu'intelligence artificielle et éthique scientifique restent encore deux éléments d'un débat qui commence à peine dans nos sociétés. À la fois tiré de l'imaginaire des auteurs de science-fiction, mais aussi de vraies réflexions du monde scientifique, il est certains que ce sujet fera de plus en plus couler d'encre au fur et à mesure que les technologies informatiques évolueront. Cependant, il s'agit tout de même d'une entreprise assez importante qui s'exprime sur le sujet et qui cherche à instaurer des règles plus strictes que celles proposées par l'écrivain Isaac Asimov, puisque NXP a déclaré vouloir mettre en place une véritable charte éthique sur cette technologie.

 

Si vous vous demandez qui est cette société, il s'agit du feu Phillips Semiconductor, qui se positionne comme l'un des géants du monde électronique en Europe et dans le monde. Certes, nous sommes loin des fondeurs américains et asiatiques, mais il s'agit du cocréateur du protocole de communication NFC - lecture de carte à puce à distance - et d'un des piliers dans la sécurité du hardware informatique et de l'IoT. NXP cherche à s'inspirer du type de charte créée en 2018 autour de l'IoT, qui a réussi à réunir plusieurs grands noms du domaine - mais aussi de grandes entreprises internationales -  afin de proposer une sécurisation des données utilisées. L'entreprise propose donc 5 points d'appui :

 

  • Non-malfaisance : les IA ne doivent pas être dangereuses pour les humains et les algorithmes doivent être limités.
  • Autonomie humaine : les IA ne doivent pas prendre le dessus sur les humains.
  • Transparence : il doit toujours être possible de surveiller le développement de l'architecture d'une IA.
  • Vigilance continue : les informations et évolutions des IA doivent être accessibles et partagées pour éviter les déviances.
  •  Vie privée et sécurité dès le design : une des priorités, afin de garantir la sécurité des informations personnelles et de leurs utilisations.

 

Vus comme ça, les points proposés sont alarmistes et ressemblent à un mauvais feuilleton de SF, cependant un peu de sérieux est à prendre autour du développement des IA. L'objectif ici est surtout d'éviter qu'une intelligence se développe en futur Skynet non pas forcément autonome, mais contrôlée par une société, qui pourrait alors avoir tous les pouvoirs. NXP espère convaincre les majors du domaine - Microsoft, Google, IBM... - à se rallier autour de ces pratiques, qui semblent tirées des idéaux européens sur la vie privée et la protection des citoyens, mais auxquels les géants américains ont souvent du mal à s'y plier. Espérons juste que cette initiative sera prise au sérieux tout de même. (source : EETimes)

 

skynet morale cdh

 Afin de rajouter son grain de sel au sujet des IA, NXP propose une charte éthique sur le développement de cette technologie, le tout avec un brin d'idéaux européens... 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 16 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !