Vous aviez peut-être suivi notre billet fin octobre où nous vous expliquions que non, Grosbill.com n'était pas sur le point de cesser son activité et planter ses clients, que nous vous invitons à relire. Eh bien au terme des négociations, la décision du tribunal était rendue ce jour, et ce sont les toulousains bordelais (le pays de la chocolatine) de Cybertek qui sont désignés pour reprendre la marque. Une décision en phase avec les salariés de Grosbill ayant très majoritairement opté pour ce choix.

 

logo gros bill cybertek

 

Les bruits faisaient état de 4 propositions de reprise d'activité et notamment de LDLC, qui finalement n'aura pas été au bout de la procédure. Une bonne nouvelle en soi, qui va permettre à Cybertek, qui n'est pas franchement un débutant dans le milieu avec quelques 20 magasins sur l'hexagone (surtout dans la partie Sud de ce dernier, con), 75 personnes au compteur des effectifs en début d'année, de l'ordre de 40M€ de chiffre d'affaire sur l'exercice précédent, et surtout plus de 20 ans d'expérience. Un ADN finalement assez proche avec l'identité originelle de Grosbill.

 

aldo la classe

CyberBill : la classe.

 

Laurent Chancholle et Xavier Sourroubille, les deux fondateurs initiaux de Cybertech Computer toujours aux manettes, avaient depuis longtemps l'envie de pousser les fenêtres du web pour continuer de multiplier leurs activités propres, entre autres de revendeur, grossiste, ou encore de concepteur/fabricant d'une gamme low cost de produits hi Tech ; un trio permettant de maintenir de bons volumes d'achats comme de production avec un banc d'assemblage apte à sortir ~50K PC par an à ce jour.  C'est désormais chose faite par cette acquisition qui leur permettra de toucher une visibilité nationale -la marque Grosbill serait conservée-, un savoir-faire, tout en conservant une indépendance totale des acteurs du secteur le tout avec une identité très marquée.

À noter qu'un seul des trois magasins parisiens de Grosbill va survivre à l'opération pour des raisons de coûts de fonctionnement, même si tout laisse à penser que l'enseigne forte de ce nouveau maillon à sa chaine (comme c'est bien écrit, pfiouuu) ouvrira de nouveaux points de vente, ce qui serait une suite logique à une rénovation opérée en 2017 sur l'ensemble du réseau de magasins de Cybertek, en plus d'une évolution bienvenue du site cybertek.fr . En plus, ils sont sympas et ont des idées tordues comme on les aime :

 

 suite et fin de la procédure de sauvegarde : Grosbill passe sous pavillon bordelais avec un poids lourd du hi-tech à ses côtés pour continuer l'aventure. 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 19 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !