Si ces derniers mois, le bitcoin a plutôt été associé au minage - principalement à tort, car le minage est certes utilisé par l'écosystème du bitcoin, mais il est désormais illusoire d'utiliser autre chose que des circuits dédiés (ASIC) pour espérer réaliser des gains - son utilisation principale est bel et bien le paiement. Du fait de sa nature très volatile, Valve a récemment arrêté de proposer ce moyen de règlement, mais cela n'empêche pas certains de rêver d'un monde où le bitcoin serait devenu une devise universellement utilisable.

 

Cette perspective soulèves des enjeux multiples : d'une part la sécurisation de transactions, mais également l'ergonomie et la protection des identifiants du payeur ; la blockchain n'étant pas vraiment adaptée à un système centralisé comme celui utilisé de nos jours par les cartes bancaires. Des chercheurs de la Concordia University de Montreal se sont penchés sur la question, en collaboration avec la start-up BitAccess. Suite à travaux, un framework PHP libre a été développé et utilisé depuis 2014 dans un café. 

 

bitcoin logo

 

Après quatre ans de service, le système a évolué ; et force est de constater que le monde n'est pas encore prêt à ce moyen de paiement. Outre les aléas de développement (il fallait à l'origine attendre 10 minutes pour que le paiement soit bien pris en compte ; pas terrible si vous ne vouliez qu'un expresso !) ou structurels (le cours oscillant rapidement, le montant payé est celui du cours au moment même du paiement, ce qui peut mener à des écarts considérables), nombreux sont les habitants ne connaissant pas l'existence même des cryptomonnaies. Peut-être dans quelques dizaines d'années ?

 

 Si l'on parle beaucoup de minage, que vaut le bitcoin comme monnaie de paiement dans la vie réelle ? 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 35 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !