Atari, ce nom fait couler une larmette aux anciens qui ont connu la guéguerre entre 520STF et Amiga 500, suivie par 520 et 1040STE vs Amiga 600/1200. Déjà il y a plus de 20 ans, les débats étaient animés. En 2013, Atari, comme Sega dans une moindre mesure, n'est plus que l'ombre de lui-même. Les filiales US ont déposé le bilan, mais peuvent encore "survivre" si un repreneur fait surface.

 

Pour sortir les 4 filiales Atari Inc, Interactive Inc, Humongous Inc et California US Holding de la panade, le tribunal US a autorisé la mise en vente de licences sous chapitre 11 (ce qui était arrivé à THQ) pour renflouer les caisses, ceci afin de repartir d'un meilleur pied. Ainsi les enchères pour les licences débuteront à partir du 16 juillet, avec des tarifs variables selon la popularité desdites licences.

 

La vente devrait rapporter 22 millions de dollars US au pire, à condition qu'il y ait des acheteurs potentiels pour toutes les licences, et que les achats soient effectués sur les prix de départ sans enchère : aucun résultat garanti. Selon le résultat, Atari pourrait renaitre sous d'autres cieux, ou mourir pour de bon. Mais dans le lot, vous verrez qu'à part RollerCoaster Tycoon et Test Drive, voire Total Annihilation, y a pas de quoi s'extasier, même si les jeux marque Atari/Classics/Casino ont une mise à prix de 15 millions de dollars. Affaire à suivre, mais avec une pointe de pessimisme quand même ! (Source Clubic)

 

atari_licences_encheres.jpg  

Sur le comptoir, au même sujet

 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 20 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !