• LA CARTE CROSSHAIR VII HERO WIFI

Afin d'évaluer Pinnacle Ridge, nous avons décidé de nous tourner vers la carte mère Asus Crosshair VII Hero Wifi, ce qui nous a permis d'assurer une certaine continuité avec les précédents Ryzen, qui employaient quant à eux la version VI. Au format traditionnel ATX, la dernière-née d'Asus s'appuie sur un chipset AMD X470 raccordé au CPU via un lien PCIe 4x. Ce dernier peut-être considéré comme une révision mineure du précédent X370, sachant qu'il n'apporte aucune fonctionnalité supplémentaire, si ce n'est l'accès exclusif (arbitraire) à StoreMI, un logiciel permettant de mixer RAM, SSD et HDD pour créer une version hybride, combinant performances et capacité de stockage. Pour revenir à la carte mère, elle arbore un PCB et des radiateurs noirs, juste rehaussés par quelques décorations grises. C'est sobre et plutôt réussi à notre avis, avec des zones rétroéclairées par LED (compatibles AURA Sync) limitées au radiateur du chipset et au cache couvrant le panneau arrière. 

 

L'Asus Crosshair VII WIFI [cliquer pour agrandir]

La carte Asus Crosshair VII Hero WIFI

Le constructeur a opté pour un étage d'alimentation à 12 phases pour alimenter le processeur, de quoi alimenter sans souci le gourmand 2700X, y compris après overclocking. Les transistors de puissance sont bien évidemment recouverts par des radiateurs dédiés.

 

Le socket AM4 [cliquer pour agrandir]

Le socket AM4 et l'étage d'alimentation

 

Pour compléter l'étage d'alimentation, 2 phases sont dédiées à la mémoire qui dispose de 4 slots pouvant accueillir des barrettes DDR4 jusqu'à 16 Go pièce. Également présents sur la photo, divers points de mesures des tensions, poétiquement nommées Probelt, ainsi que les boutons Power et Reset à même le PCB (hors champ, est également présent l'afficheur à LED pour les codes de démarrage). Notons également la présence d'un connecteur au format USB 3.1 Gen 2 interne, pour les ports à ce format en façade du boîtier par exemple.   

 

Les slots DDR4 [cliquer pour agrandir]

Les slots mémoire et plein d'autres choses

Côté stockage, on trouve 6 ports SATA 6 Gbps. Également présent sur le cliché ci-dessous, un des 2 slots M.2, compatible (avec un Ryzen) NVMe PCIe 4x, SATA et jusqu'à 22110 pour celui-ci.

 

Les connecteurs SATA [cliquer pour agrandir]

Les connecteurs SATA et slots divers

 

Du côté back panel, en sus du mini PS2, on trouve 2 ports USB 2.0 (noirs) dont celui inférieur permet via BIOS Flashback de mettre à jour l'UEFI sans CPU ou après un flash corrompu, et ce à l'aide d'une clé USB et du bouton présent également sur ce panneau, juste en-deça du Clear CMOS. Juste en dessous (à droite sur la photo) 8 ports USB 3.0 (bleus) ou USB 3.1 Gen 1 si la mercatique ne vous gêne pas, et enfin 2 port USB 3.1 Gen 2 dont un au format type C.

 

Ces derniers sont surplombés par un port LAN Gigabit, animé par une puce Intel i211-AT. Poursuivons par les sorties audio analogiques (plaquées or) à 8 canaux qui sont gérées par un codec Realtek ALC1220 couplé à un DAC ESS Sabre ES9023P et des condensateurs Nichicon. Enfin, la connectivité sans fil est assurée par un module Realtek 8822BE au format M.2, compatible AC (jusqu'à 867 Mbps) et Bluetooth 4.1. 

 

Le connectique arrière [cliquer pour agrandir]

Le panneau arrière de connexions

 

Vue d'ensemble sur les ports PCIe : 3 sont au format 16x, les deux renforcés par un cerclage métallique sont raccordés aux 16 lignes PCIe 3.0 du CPU (scindées en 2 x 8 en cas d'utilisation simultanée de 2 cartes graphiques), le troisième à ce format 16x se contente de lignes PCIe 2.0 (4x max), tout comme les 2 ports 1x. 

 

Les ports PCIe [cliquer pour agrandir]

L'unique slot d'extension PCIe non renforcé

 

Pour finir, petit zoom sur le second port M.2 : il est dissimulé sous un radiateur en aluminium disposant sur sa face antérieure d'un pad thermique pour aider à la dissipation du contrôleur et de la NAND des SSD à ce format. Il n'est compatible que PCIe et accepte jusqu'au format 2280.

 

m.2 t [cliquer pour agrandir]

 Voilà, c'est fini pour la partie physique de cette Asus Crosshair VII Hero WIFI, passons page suivante à son UEFI.



Les 9 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !