• Le joueur acharné :

 

Comme dernier profil, nous allons étudier le cas du joueur "acharné", qui va passer ses soirées en semaine, et une grande partie de la journée le week-end à jouer (généralement en ligne). Nous partirons donc sur une base de 3H30H/j en semaine et 7H/j le week-end (et certains parviennent à faire encore bien plus), soit une moyenne de 4H30 de jeu par jour. Afin de compléter ce profil "extrême", nous ajouterons 18H/j de 2D, afin de représenter la situation que l'on croise finalement régulièrement d'un ordinateur "quasiment tout le temps allumé".

 

 

- Consommation annuelle de la carte graphique en kWh:

 

Consommation cartes graphiques consommation kwh joueur acharné

 

Avec ce profil, c'est en toute logique que les consommations s'envolent. La barre du MWh n'est pas franchie, mais cela se joue à un rien avec la HD4870 X2.

 

 

- Consommation annuelle de la carte graphique en €:

 

Consommation cartes graphiques consommation euros joueur acharné

 

Une fois cette consommation convertie en euros sur la base de 0.1106€/kWh, nos 3 cartes bi-GPU dépassent le seuil des 100€ de consommation électrique annuelle, tandis que 3 modèles mono-GPU flirtent avec les 90€ tout de même : les HD4870, HD4890 et GTX 280. Des nombres qui font réfléchir, d'autant que même les cartes d'entrée de gamme jouent avec la barre de 50€ / an, alors que certaines ne coûte finalement même pas le double à l'achat...

 

 

- Consommation annuelle VS prix à l'achat:

 

Consommation cartes graphiques consommation pourcentage prix dachat joueur acharné

 

Regardons justement cette proportion vis-à-vis du prix d'achat. Une fois de plus ce sont les cartes d'entrée de gamme qui voient leur consommation prendre la plus grande part du prix initial. Si vous êtes un "hardcore gamer" et avez acheté une HD4830, HD4850, 9600GT ou 9800GT par exemple suite à un manque de budget attention donc tout de même : en une seule année il vous faudra réinvestir la moitié du prix de votre carte dans sa consommation électrique. Même la petite HD4770 à la consommation modérée grâce à sa gravure en 40nm vous réclamera environ 45% de son prix d'achat pour sa consommation sur une seule année. Pour les modèles de milieu et haut de gamme on tourne plutôt aux alentours de 40% du prix de la carte en moyenne, à l'exception une fois de plus de la HD4870 qui se distingue en franchissant la barre des 50% !

 

 

- Coût total sur la première année :

 

Consommation cartes graphiques consommation coût total joueur acharné

 

S'il doit y avoir des changements de hiérarchie tarifaire, c'est maintenant ou jamais se dit-on et... et finalement oui, nous en avons un mais un seul : la HD4870 paie finalement sa consommation en 2D élevée pour devenir plus chère que les GTX 260 216SP et 55nm. Une différence de prix final d'ailleurs minime, puisque les 3 cartes se tiennent en 5€. Pas de quoi pavoiser donc, ce constat d'un changement unique nous démontre surtout une fois de plus que la consommation électrique ne parvient pas à effacer les différences tarifaires à l'achat, juste de diminuer les écarts, parfois de peu comme pour le cas de la GTX 295 qui reste largement plus chère que la HD4870 X2 même pour notre joueur acharné ; parfois de façon plus marquée comme les GTX 260 qui sont au coude-à-coude avec la HD4870 1Go, ou encore la GTS 250 qui, grâce à une excellente consommation, talonne la HD4850 malgré 20€ de plus en moyenne à l'achat. Gare au budget en tout cas : une GTX 295, si vous jouer énormément, vous coûtera finalement la bagatelle de 567€ sur sa première année d'utilisation, rien que ça, plus 117€ par année supplémentaire dasn votre configuration. Et une star du milieu de gamme comme la HD4870 sera elle tout de même à 258€ déjà sur un an, loin des 170€ en moyenne de la version 1Go à l'achat !

 

 

- Bilan du profil :

 

Ce dernier profil du "joueur acharné" nous permet de définitivement comprendre que si les différences de consommations sont bien réelles, elles ne sont pas en mesure de changer de manière significative la donne entre les cartes graphiques du marché, même en prenant le cas d'une utilisation presque abusive de sa carte graphique. Les "positions" restent globalement les mêmes à une petite exception près, mais par contre le surcoût est loin d'être négligeable, donc à prendre en compte lors de l'achat. Il ne sera pas superflus de se dire par exemple "ok je me fais plaisir en me prenant cette HD4870 X2 qui me fait de l'oeil à 350€, par contre j'ai bien conscience que c'est en réalité un peu plus de 480€ qu'elle me coûtera sur l'année comme je suis un gros joueur". Inutile en revanche de pousser le raisonnement jusqu'à "oui mais la GTX 295 consomme moins, elle coûte plus chère mais... ne vais-je pas m'y retrouver grâce à la consommation ?" car la réponse est clairement : "non !". A moins que vous n'envisagiez de garder votre GTX 295 7 ans environ, la différence de prix d'achat ne sera jamais amortie... La donne sera différente entre une HD4870 1Go et une GTX 260 216SP (ou 55nm), où là effectivement la carte de Nvidia est un peu plus chère à l'achat, mais consomme suffisamment moins pour que le budget soit comparable à l'offre d'ATI, et inférieur si vous gardez la carte 2 ans par exemple. Attention donc, ce constat n'est valable que si vous êtes un "joueur acharné".

 




Yapa de ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !