• Le joueur modéré :

 

Annoncer des valeurs de consommations élevées peut inquiéter, mais ce qui importe au final pour beaucoup d'entre vous reste certainement l'impact sur la facture d'électricité. Nous allons donc commencer par lier consommation des cartes graphiques et budget en étudiant le cas d'un joueur qui consacre un temps "modéré" à cette pratique. Nous sommes partis d'une base de l'ordre d'1H/j de jeu en semaine et 2H/j le week-end soit environ 1H15 de jeu en moyenne par jour. A cela nous avons ajouté 5H/j par jour de PC en mode "2D", c'est-à-dire allumé sans activité ou pour des tâches bureautiques. Ces valeurs sont bien sûr données à titre d'exemple uniquement, chacun ayant sa propre utilisation de son PC.

 

 

- Consommation annuelle de la carte graphique en kWh :

 

Consommation cartes graphiques consommation kwh joueur modéré

 

On débute par la consommation annuelle approximative en kWh liée à la carte graphique seule sur une année pour notre joueur. L'occasion de voir qu'en fonction de la carte graphique elle peut aller du simple au quintuple, entre une HD4670 et une HD4870 X2.

 

 

- Consommation annuelle de la carte graphique en € :

 

Consommation cartes graphiques consommation euros joueur modéré

 

Les valeurs deviennent de suite plus parlantes une fois associées à des coûts en €, basés sur un tarif de 0.1106€ TTC au kWh. Vraiment rien d'inquiétant en tout cas en ce qui concerne ces chiffres. Si vous êtes un joueur plutôt "modéré", vous ne devriez pas ressentir de hausse notable de votre facture électrique, en tout cas pas en ce qui concerne votre choix de carte graphique. Une petite tendance semble se dégager tout de même : une consommation supérieure des cartes ATI dans leurs gammes respectives, mais là encore cela se joue à quelques malheureux euros par an, pas de quoi en faire un argument réel en vue d'un choix d'achat.

 

 

- Consommation annuelle VS prix d'achat :

 

Consommation cartes graphiques consommation pourcentage prix dachat joueur modéré

 

Nous tenions ensuite à proposer un autre graphe : celui du rapport entre la consommation annuelle électrique et le prix d'achat. En effet il ne faut pas oublier que les 19 cartes du jour ne s'adressent pas aux mêmes personnes, et aux mêmes budgets. On remarque au final, pour un joueur modéré, que si l'on rapporte ces consommations aux tarifs de nos cartes ce ne sont finalement pas les "monstres" qui coûteront à l'année le plus haut pourcentage de la valeur d'achat de la carte graphique. Si les données brutes de consommations peuvent laisser penser que certains modèles consomment vraiment "trop", il n'en demeure pas moins donc que pour quelqu'un qui joue un peu plus d'une heure en moyenne par jour, même la HD4870 X2 mesurée à 330W de consommation "à la prise" ne consommera finalement que 10% à peine de son prix chaque année en électricité. Si le budget était suffisant pour acheter la carte, il le sera donc certainement pour assurer cette consommation électrique par la suite...

 

 

- Coût total sur la première année :

 

Consommation cartes graphiques consommation coût total joueur modéré

 

Pour terminer cette série d'analyses, voici maintenant un tableau qui représente le coût réel, en moyenne toujours, de votre carte graphique sur la première année d'achat. Les sommes indiquées sont l'addition de la valeur d'achat (cf. la présentation des cartes) et de la consommation électrique sur cette première année. Comme nous l'indiquions lors de la présentation des modèles, nous avons gardé pour tout le dossier comme ordre des cartes dans les graphes l'ordre des prix d'achats. Nous voyons donc, et cela pouvait sembler évident à la vue des consommations électriques annuelles du graphe précédent, qu'il n'y a pas de changement à signaler dans ce classement. Aucune carte ne parvient, grâce à une consommation moindre, à devenir finalement moins onéreuse sur une année qu'une concurrente initialement moins chère à l'achat (le cas des 9800GTX+ et GTS 250 est particulier, car elles avaient le même prix d'achat). On peut par contre dégager des tendances au rapprochement entre quelques modèles, comme la GTX 260 216SP qui se rapproche de la HD4870 à la faveur d'une consommation moindre (10€ de différence à l'achat et plus que 5€ au bout d'un an d'utilisation). La GTX 295 a beau consommer plus de 60W à la prise de moins que la HD4870 X2 en 3D, elle reste tout de même très loin de cette dernière, la faute à son tarif initial 100€ plus élevé..

 

 

- Bilan du profil :

 

Le bilan que nous pouvons tirer du profil "joueur modéré" est que si vous jouez en moyenne un peu plus d'une heure par jour (nous avons pris comme base 1H/j en semaine et 2H/j le week-end), la consommation énergétique de votre carte graphique restera largement dans la mesure du raisonnable, même si vous craquez pour une carte bi-GPU de plus de 200W. D'un point de vue "écologique" il est assez inadmissible de se dire que ces cartes peuvent consommer à elles-seules autant qu'une configuration entière déjà assez puissante, mais au final ce qui reste le plus impressionnant, c'est-à-dire cette puissance instantanée consommée, ne se retrouve pas tant que cela sur la facture annuelle d'électricité. Sur l'aspect financier donc pas de "crise", vous paierez chaque année quelques euros de plus en ayant une carte graphique à consommation élevée, bi-GPU ou modèles en dessous comme HD4870 et 4890, GTX 275 ou 285, mais pas de quoi considérer cela comme un argument d'achat. De plus cette consommation reste globalement proportionnelle à votre investissement de départ lors de l'achat, pas de "surprise" donc.

 




Yapa de ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !